Votre smartphone est un véritable “réservoir d’allergènes” ! Comment limiter les risques ?

“Les smartphones seraient de potentiels vecteurs de dangers environnementaux, tels que les allergènes, les β-D glucanes (BDG) et l’endotoxine. La prévalence de ces toxines et l’efficacité des produits de nettoyage ciblant ces agents sur les téléphones n’ont pas été étudiées”, ont indiqué des scientifiques de l’université de l’Iowa (États-Unis) en préambule de leur étude qui vient d’être publiée dans la revue Annals of Allergy Asthma & Immunology (source 1).

Les chercheurs ont voulu déterminer les taux d’allergènes réellement présents sur nos smartphones et identifier les méthodes les plus efficaces pour les éradiquer. Ils ont donc nettoyé la surface des smartphones de 15 volontaires à l’aide de lingettes électrostatiques pour mesurer les niveaux d’allergènes, de BDG et d’endotoxine. Et les résultats sont édifiants… 

Chaque téléphone présentait des niveaux élevés de BDG et d’endotoxine. Des allergènes de chien et de chat ont aussi été trouvés sur les smartphones des propriétaires d’animaux. Les BDG sont présents dans les parois cellulaires des champignons et ont été trouvés dans de nombreux environnements et surfaces, provoquant des symptômes chroniques d’irritation et de troubles des voies respiratoires“, confirme Hana Ruran, auteur principal de l’étude, dans un communiqué (source 2). 

Les conclusions des chercheurs indiquent que les produits de nettoyage, comportant de la chlorhexidine et du chlorure de cétylpyridinium, ont permis de diminuer efficacement les taux de BDG et l’endotoxine sur les téléphones. La combinaison benzoate de benzyle / acide tannique, elle, a réduit de manière significative les allergènes de chat et de chien sur les smartphones.

“L’étude met en avant l’exposition aux allergènes inhalants et aux molécules qui déclenchent des réactions immunitaires à partir d’une source que la plupart des gens n’ont pas envisagée”, soulignent les auteurs.

Si vous souffrez d’allergies ou d’asthme, vous devriez penser à nettoyer votre smartphone plus souvent afin de minimiser l’exposition à ces allergènes et déclencheurs d’asthme, concluent-ils.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.santemagazine.fr

banner