in

Un petit garçon de 4 ans sauve sa mère d’une crise d’épilepsie

Sujette à des crises d’épilepsie, une maman a pu compter sur le sang-froid de son petit garçon pour prendre le relais auprès des secours. Habitante du Wisconsin aux Etats-Unis, Kayla Mohr souffre depuis une dizaine d’années d’épilepsie. Une maladie qui se manifeste par des crises, aussi imprévisibles que dangereuses. Aussi a-t-elle très tôt informé son fils de 4 ans de l’attitude à adopter si une crise survenait en sa présence.

Le premier réflexe à avoir est d’appeler le papa. Mais ce jour-là, le petit Logan a dû improviser. En effet, un matin d’octobre, alors qu’elle préparait son petit garçon pour l’accompagner à l’école, “l’Américaine a commencé à se sentir mal“. Elle s’est alors assise et a ensuite passé un appel aux secours. Mais en l’espace de quelques secondes, elle a été prise d’une crise d’épilepsie. Voyant que sa maman n’était plus en état de continuer l’appel, le petit garçon a alors pris le relais avec les secours au téléphone.

A 4 ans il explique la situation aux secours par téléphone

Dans l’enregistrement diffusé par HLN, une filiale de la chaîne de média américaine, CNN, on peut entendre le petit garçon répondre aux questions des secours, consciencieusement. “Ma maman fait une crise, elle tremble des jambes et de la tête“, explique-t-il d’abord à l’opératrice qui lui demande alors si sa maman est sujette aux crises d’épilepsie, ce à quoi il répond par l’affirmative. Par la suite, il n’a pas quitté le téléphone jusqu’à l’arrivée de l’ambulance, tandis que sa petite sœur d’un an, se trouvait également à ses côtés.

Prise à temps par les secours, Kayla Mohr doit sa survie au comportement héroïque de son fils. Le petit Logan a été reçu par le shérif de la région et a obtenu un certificat de secourisme. Il a également pu rencontrer la femme avec qui il a parlé lors de l’échange téléphonique.

Votre horoscope par email

Les informations vous concernant sont destinées à l’envoi de votre horoscope par newsletters.
Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact.
Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels.
Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679,
vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer,
pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l’adresse suivante : Uni-médias,
à l’attention du DPO, 22 rue Letellier – 75015 – Paris, ou pour demander leur portabilité,
en écrivant par courrier à l’adresse suivante : Uni-médias, à l’attention du DPO,
22 rue Letellier – 75015 – Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com.
Vous pouvez également définir les conditions d’utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès.
Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante :
dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.parents.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Comment supprimer le mauvais sucre de son quotidien ?

    Stellantis investit au Maroc, à l’assaut en Afrique-Moyen-Orient