in

Test : Star Ocean The Divine Force, le JRPG pris dans sa propre étoile


Valkyrie Elysium sonnait déjà comme un avertissement, ou plutôt comme le témoin d’une évidence : Square Enix n’en a visiblement plus grand-chose à faire des licences liées à tri-Ace. Il suffit de jeter un oeil dans le rétro du vaisseau en sortie d’hyperespace pour contempler, impuissant, la lente chute de la série Star Ocean, après un quatrième épisode constellé de quelques fulgurances au milieu de moments d’intense gêne, et un cinquième aux airs de prototype, certes amusant mais complètement démantelé. Autant dire que Star Ocean : The Divine Force était attendu au tournant de la galaxie, avec autant d’espoir que d’amertume. Deux pistes bel et bien présentes dans le jeu, au milieu de bien d’autres, maelstrom d’émotions.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.gamekult.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Les 20 plus beaux prénoms d’après la science

    BitDAO (BIT) accuse Alameda d’avoir enfreint leur accord et menace de liquider 60 millions de dollars de FTT