Test : Seul le Pentiment le passe

Andreas Maler est sur la fin de son compagnonnage, et pour tout dire, il a un peu le moral dans les chaussettes. Comme un étudiant Erasmus à la dérive, voilà des années qu’il traîne les pieds à travers toute l’Europe, cherchant dans son Wanderjahre – ses années d’errances – à accumuler assez d’inspiration pour alimenter toute sa vie artistique à venir. Car oui, Andreas Maler est artiste. Depuis des mois, il travaille sur son chef-d’œuvre : un livre d’heures, ouvrage liturgique qu’il compose, illustre et calligraphie grâce au soutien financier de l’abbaye locale et sous la supervision d’un très vieux moine qui n’a, c’est cocasse, plus vraiment de vision. Bref, son travail touche à sa fin et bientôt, Andreas Maler va devoir se résigner à rentrer dans sa rieuse Nuremberg où l’attendent sa famille et Sabine, une femme qui lui est promise et qui est parait-il très sympa, mais qu’Andreas n’est pas vraiment pressé d’épouser. A la perspective d’un mariage arrangé, il préfère encore la vie routinière de Kiersau. Comme vous l’apprendrait Wikipédia, nous parlons ici d’une abbaye bénédictine perdue en pleine campagne allemande, et puisque nous sommes en plein XVIe siècle, mis à part se tuer au travail dans les champs ou médire sur les voisins, il n’y a pas grand-chose à faire dans le coin. Heureusement qu’il reste le sanctuaire pour attirer un peu de monde. D’ailleurs l’histoire de Pentiment commence un beau matin par l’arrivée d’un voyageur fortuné venu prier les reliques de Saint Moritz. Les habitants du village sont habitués à voir défiler les pèlerins, mais celui-ci a quelque chose de particulier. Depuis qu’il a pris ses quartiers dans l’auberge voisine, il se passe des choses. Une sourde révolte gronde chez les paysans. Des notes mystérieuses et menaçantes apparaissent un peu partout. Et surtout, il y a eu un meurtre. Ça s’est passé dans l’abbaye, en pleine journée. L’abbé a trouvé un corps sanglant sur les dalles froides de la chapelle et près de lui, un moine que toutes les circonstances accablent. Andreas Maler est persuadé que ce religieux est innocent et Andreas Maler n’a pas vraiment envie de finir son travail. Alors Andreas Maler va mener l’enquête.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.gamekult.com

banner