Artstrip world

Test : Goat Simulator 3 : stop ou encorne ?


De tout ce qui sépare culturellement la France et les États-Unis, l’emploi commun du terme “chèvre” est sans doute le schisme le plus profond. Au pays de Pierre Richard, le caprin est un animal vu comme particulièrement gauche, toujours prompt à se coincer dans une ravine ou à grimper dans une cheminée. Un fan de football dira volontiers d’un joueur de son équipe qu’il est “une chèvre” pour signifier son incapacité à toucher plus de dix millions d’euros par an grâce à ses seuls talents. Mais en Amérique, le terme goat est devenu mélioratif grâce à son acronyme greatest of all time, qui signifie littéralement “le meilleur de tous les temps”. C’est pourquoi, en acceptant ce test de Goat Simulator 3, on pensait vraiment incarner Michael Jordan dans une simulation de basket. Mais hélas, la vie est cruelle.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.gamekult.com

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *