in

Sans Electronic Arts, la FIFA se précipite dans les jeux web 3.0, la blockchain et le métavers – Actu

Ceux qui s’imaginaient qu’un ambitieux et opportuniste concurrent à Electronic Arts allait naître de sa séparation avec la FIFA vont devoir attendre encore un peu. Dans un communiqué d’un autre monde, la FIFA a levé le voile sur un ensemble de quatre projets censés entretenir le rayonnement de l’institution du ballon rond en marge de la Coupe du monde au Qatar. Des projets loin du jeu vidéo traditionnel qui ne risquent donc pas de perturber les affaires d’Electronic Arts, si toutefois c’était l’objectif.

Le premier projet est un jeu de gestion nommé AI League qui se présente comme “un jeu de football révolutionnaire à 4 contre 4 dans lequel vous devez lâcher une équipe de footballeurs dotés d’une intelligence artificielle dans les rues du Metaverse“, peut-on lire. Les rencontres se joueront à travers une application mobile et opposeront des équipes de personnages à collectionner, comme ceux que vous pouvez voir ci-contre. “Le mode Ligue propose le style de jeu tactique que vous attendez d’un jeu de gestion de football de pointe, tandis que le mini-jeu Football Mayhem vous permet de participer à l’action et de jouer aux côtés de vos personnages IA“, nous dit-on.

Si vous êtes toujours en train de lire ces lignes, sachez que le second projet fait appel à Upland, un métavers communautaire basé sur la blockchain EOS dans lequel “les joueurs peuvent acheter et vendre des propriétés virtuelles, collectionner des biens numériques officiels de la Coupe du Monde de la FIFA, notamment des vidéos légendaires des moments forts du tournoi“, eh oui.

Arrive ensuite Matchday Challenge : FIFA World Cup Qatar 2022 Edition, qui vise à susciter l’émotion de la passion pour le football en proposant “un jeu de prédiction social décontracté et très attrayant” basé sur des cartes de football. Et pour finir, il est question d’une applicaton mobile FIFA World Cup Qatar 2022 sur Phygtl, une expérience immersive où la mission des utilisateurs sera de s’associer pour créer “la première récompense numérique mondiale générée par les fans“, quoi que ça puisse bien vouloir dire.

Ces projets seront également mis en avant sur un espace baptisé FIFA+ Play Zone dont on vous laisse découvrir l’ambiance cryptomagique par vous-même.

C’est un groupe de partenariats extrêmement intéressants que nous avons conclus, car ils nous permettent de nous ouvrir à un nouveau public de footballeurs nés dans le numérique et de nous engager avec eux dans des espaces où nous savons qu’ils sont déjà actifs. Alors que nous continuons à construire notre stratégie de jeu à long terme, il est certain que le web 3.0 aura un rôle important à jouer, et ceci marque le début de notre voyage“, pense Romy Gai, directeur des affaires de la FIFA. Souhaitons-leur un excellent voyage, donc.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.gamekult.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Au berceau comme pour les ados, la musique libère les enfants

    Elon Musk s’exprime au sujet de Sam Bankman-Fried et de FTX