in

Présidence LR: un fauteuil pour deux

REPORTAGE – Éric Ciotti et Bruno Retailleau sont les deux favoris de la bataille pour la présidence des Républicains. Peu connus des Français, c’est au cœur de leur terre électorale, les Alpes-Maritimes pour le député, la Vendée pour le sénateur, que Le Figaro Magazine les a suivis.

Il n’y a pas si longtemps, Éric Ciotti et Bruno Retailleau partageaient des combats communs. Quand ils menaient la campagne de François Fillon en 2017. Ils faisaient partie du noyau dur resté jusqu’au bout au côté du candidat à la présidentielle, notamment lors de son meeting du Trocadéro le 5 mars. C’est ensuite que leurs chemins ont divergé.

Le sénateur de Vendée a succédé à François Fillon à la tête de Force Républicaine et a cherché à se construire un chemin vers l’élection présidentielle. Il a longtemps hésité à se lancer dans la bataille de 2022, avant de renoncer en août 2021. Le député des Alpes-Maritimes a mis plus de temps à dévoiler cette ambition. Quand il se lance au congrès de 2021, il cherche plutôt à peser sur la ligne. Mais la dynamique de sa campagne lui laisse espérer davantage, au fur et à mesure que les militants des Républicains le rejoignent. Dans son esprit, cette séquence le fait entrer dans une nouvelle catégorie, celle des leaders.

Comme Bruno Retailleau, 62 ans…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.

Black Friday

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.lefigaro.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Listenbourg : l’épopée éclair d’un pays inventé par Twitter

    L’indemnité carburant bénéficiera “à la moitié des ménages”, annonce Borne