in

pourquoi il conteste la réélection d’Olivier Faure

Nicolas Mayer Rossignol : pourquoi il conteste la réélection d'Olivier Faure

Bien qu’Olivier Faure ait été réélu à la tête du PS, d’une très courte avance, son adversaire Nicolas Mayer-Rossignol dénonce des pratiques “frauduleuses”, le maire de Rouen conteste donc les résultats.

Déjà affaiblit par des divisions internes sur son intégration au sein de la Nupes, le parti socialiste Français, déjà très affaibli par le score d’Anne Hidalgo à la présidentielle, s’enfonce dans une nouvelle crise. Alors que se tenait le second tour pour la gouvernance du PS, vendredi soir, les deux candidats encore en lice se sont tous deux déclarés gagnant. Dans la matinée du vendredi 20 janvier le PS a officialisé la victoire du secrétaire général sortant, Olivier Faure, avec moins de 400 voix d’avance, soit 50,83 % des suffrages, contre 49,17 % pour Nicolas Mayer-Rossignol.  

Problème, ce dernier, le maire PS de Rouen signe et persiste, il accuse son adversaire de triche. Malgré un nouveau décompte des voix tenu ce dimanche donnant toujours la victoire à son rival politique, Nicolas Mayer-Rossignol a dénoncé “des pratiques frauduleuses qui existent dans le Parti socialiste depuis trop longtemps”, a-t-il accusé au micro d’Europe 1. Continuant sur sa lancée accusatrice, il a cité que ce problème concernait certaines fédérations du parti comme “Liévin, dans le Pas-de-Calais” mais aussi “les Bouches-du-Rhône et dans d’autres sections” a dénoncé l’homme politique de gauche.

Très actif sur Twitter, le candidat vaincu a dénoncé de nombreuses pratiques qui se seraient déroulées lors de ces élections : “Bulletins sans enveloppes, urnes remplies avant 17h, remplacées par des boîtes à chaussure, déplacées dans des pièces fermées, scrutateurs expulsés par la police, bureaux de votes inexistants ou fermés avant l’heure de clôture…” a-t-il publié. 

Dans une interview accordée à Franceinfo, Nicolas Mayer-Rossignol va plus loin dans les accusations. “Il y avait seulement 24 000 votants à ce scrutin et la direction n’a pas été capable de sortir le résultat dans les heures qui ont suivi. Il a fallu attendre plusieurs jours, avec des chiffres différents”, a jugé le maire de Rouen.

Pourtant Olivier Faure se défend de ces accusations, malgré une courte avance : il a déclaré au micro de Franceinfo avoir “aucun doute” sur les fondations de sa réélection à la tête du parti  : “Il y a un résultat qui est incontestable. Il y a eu plusieurs votes qui vont tous dans le même sens”, a-t-il affirmé. Le premier secrétaire réélu du PS a balayé les accusations de fraudes lancées par Nicolas Mayer-Rossignol, pour Olivier Faure ce ne sont que “mauvaises polémiques”. Le maire de Rouen a précise à Franceinfo, qu’il envisageait un recours “à des voies judiciaires” pour rétablir la vérité sur cette élection qu’il juge frauduleuse.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.linternaute.com

Written by Aloys Gautier

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Une Recette Délicieuse Prête en 10 Min !

    Biden nomme une émissaire sur les droits de l’Homme en Corée du Nord