in

Pour les plus jeunes, la passion pour l’Égypte ancienne se vit à livre ouvert

Il y a deux cents ans, le 14 septembre 1822, Jean-François Champollion déchiffrait les hiéroglyphes. Un siècle plus tard, le 26 novembre 1922, Howard Carter mettait au jour la tombe de Toutankhamon. Ce double anniversaire donne lieu cet automne à de multiples expositions et publications. Les enfants ne sont pas oubliés avec une belle moisson de romans et de livres documentaires.

« Entre les dieux à tête d’animaux, les momies et les fabuleux objets en or, l’Égypte fascine les enfants comme les parents depuis… l’expédition de Napoléon Ier ! D’ailleurs, les deux expositions françaises les plus visitées de l’histoire ont été consacrées au trésor de Toutankhamon, l’une en 1967 au Petit Palais et l’autre en 2019 à La Villette », note Philippe Nessmann, auteur chez Flammarion jeunesse du livre Dans les pas de Toutankhamon, réédité en poche, et de Champollion et les trésors d’Égypte, paru en mai (192 p., 13 €, dès 11 ans).

Dans son dernier roman, il imagine la rencontre touchante entre le savant et un fils de paysan chargé de ravitailler le campement de la Vallée des rois. Champollion entreprend de lui expliquer le mécanisme de l’écriture hiéroglyphique.

Des approches originales, d’un éditeur à l’autre

Le récit, pimenté d’une touche d’aventure, soulève la délicate question du rapatriement en Europe d’antiquités égyptiennes, privant les populations locales de merveilles mais permettant leur conservation. Deux sujets également abordés dans le livre documentaire très complet L’Égypte ancienne et les hiéroglyphes (Flammarion jeunesse/Le Louvre, 65 p., 12,90 €, dès 7 ans).

Égypte : grandiose mise en scène pour le transfert de momies royales au Caire

D’autres éditeurs misent sur des approches originales. Actes sud junior associe BD et textes pour raconter la vie quotidienne des Égyptiens, à travers trente lieux : le harem, le bureau du scribe, le temple funéraire… (Petites et grands histoires de l’Égypte ancienne, 72 p., 18,90 €, dès 9 ans).

Little Urban réunit, en très grand format, 36 pièces de musées de toute beauté (Le Livre extraordinaire de l’Égypte ancienne, 80 p., 23 €) et Larousse encyclopédies vingt contes sur les divinités (Fabuleux dieux d’Égypte, 144 p., 19,95 €, dès 9 ans).

———

Notre avis

Chatoyants et souvent passionnants, ces ouvrages éveillent la curiosité et stimulent l’imaginaire des enfants. Ils leur permettent aussi de mieux comprendre cette civilisation aux rites et coutumes parfois étranges. Certains livres puisent dans ce décalage avec le monde moderne le terreau d’un humour mordant. Dans le roman Ma sœur Cléo, reine d’Égypte (et reine des pestes) (Sarbacane, 224 p., 11,90 €, dès 8 ans), Émilie Chazerand téléporte l’esprit de Cléopâtre dans le corps d’une enfant de 10 ans. Une histoire complètement loufoque aux dialogues piquants.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.la-croix.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    La Banque de France envisage une croissance “très légère”

    Rebondissement : les créateurs de Disco Elysium auraient été évincés à cause leurs méthodes managériales – Actu