in

Pierre Palmade : quand le metteur en scène Jean-Luc Moreau évoquait les problèmes de drogue de l’humoriste

Invité de Jordan de Luxe en décembre dernier, le metteur en scène Jean-Luc Moreau y avait évoqué les problèmes de drogue de Pierre Palmade, à l’origine d’un tragique accident vendredi.

Dans cet extrait diffusé pour la première fois ce lundi 13 février sur CNEWS, le metteur en scène Jean-Luc Moreau était revenu sur une situation qui l’avait marqué alors qu’il dirigeait l’acteur Pierre Palmade pour une pièce de théâtre.

Face à Jordan de Luxe, il expliquait alors : «J’ai eu un petit souci le premier jour des répétitions de la pièce, où il y a eu un problème de drogue. J’étais même très surpris, parce qu’il m’avait demandé 100 balles pour aller voir un fournisseur». Et de poursuivre : «Moi j’ai appelé son agent en lui disant “c’est pas possible” (…) et l’agent me répond “mais on va tout de suite vous rembourser”».

Une situation qui a mis mal à l’aise le célèbre metteur en scène. «C’est hallucinant. Je ne pensais pas qu’il allait me dire ça», souligne-t-il, avant d’expliquer qu’il y avait eu «un contrepoids à cette histoire qui a duré une après-midi».

Le metteur en scène a ensuite précisé avoir mis les choses au clair. «Après, moi je lui ai dit : “on pourra pas continuer (…). Et de ce jour-là, pendant les répétitions et l’année, il était impeccable. Il se réjouissait. Il disait : “c’est incroyable, je sais maintenant quelle est la taille de mon pantalon, avant je savais pas. Je ne m’en occupais pas, maintenant je sais”», raconte le metteur en scène. «Pourquoi vous a-t-il dit ça ?», le relance alors Jordan de Luxe. Et le metteur en scène de conclure : «parce qu’il y avait des gens qui s’occupaient de lui, alors que là, il devait s’occuper de lui-même».  

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.cnews.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cérémonie des César : qui sont les nommés de 2023 (et qui a gagné en 2022) ?

    These inflatable dwellings with solar mirrors seduce the ESA for future villages on the Moon