in

Pierre Brajeux, le candidat qui veut bousculer le Medef

INFO LE FIGARO – Le président délégué de la Fédération de la sécurité privée est en lice pour succéder à Geoffroy Roux de Bézieux.

Il sera le troisième à se lancer dans la course à la présidence du Medef, ce mardi. Après la vice-présidente de l’organisation patronale, Dominique Carlac’h, qui s’est tout de suite déclarée, l’actuel président délégué, Patrick Martin, qui donnait au Figaro vendredi, les grandes lignes de son programme, Pierre Brajeux exprime à son tour, officiellement, son envie de succéder à Geoffroy Roux de Bézieux. «Certaines candidatures vont s’inscrire dans la continuité, ce ne sera pas mon cas», dit d’emblée l’homme de 61 ans, aujourd’hui président délégué de la Fédération française de la sécurité privée et patron de l’entreprise de sécurité privée Torann-France, qui était déjà candidat il y a cinq ans.

«Être spectateur de la politique du gouvernement», «Ne pas être suffisamment audible», «Penser que les chefs d’entreprise n’ont rien à dire sur la réforme des retraites», très peu pour lui… «Il ne s’agit pas de remettre en cause ce qui a été fait ces cinq dernières années. Mais à chaque époque son…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement. Sans engagement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source link

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR actudefinances.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    The Shifting Workplace : Le travail à distance suscite une augmentation du nombre de “nomades numériques”

    Attaques Au Caillou Sur L’axe Douala-Yaoundé : Des Malfrats Enfin Interpellés