Non, Camavinga n’a pas blessé Nkunku

Christopher Nkunku forfait pour le Mondial 2022, Eduardo Camavinga a été pris pour cible violemment sur les réseaux sociaux. Pourtant le milieu de terrain des Bleus n’est pour rien dans la blessure de son coéquipier.

Des insultes, parfois à caractère raciste, et des menaces de mort, voilà ce qu’a récolté Eduardo Camavinga au lendemain de la blessure de Christopher Nkunku, mardi soir à l’entraînement à Clairefontaine. Alors qu’il convoitait le même ballon que le joueur de Leipzig, le milieu de terrain du Real Madrid a vu son coéquipier tricolore s’effondrer sous la douleur et peiner à se relever. Verdict pour l’ancien Parisien: entorse du genou et forfait pour la Coupe du monde.

La nouvelle est terrible bien sûr, et n’a pas manqué d’ébranler celui qui s’est révélé à Rennes. Au point de s’enquérir de l’état de son homologue jusqu’à son départ du château en taxi tard dans la nuit. Pourtant Nkunku s’est bien blessé tout seul, sans le moindre choc entre les deux joueurs. « Oui, Camavinga était au duel mais, non, il n’a pas touché son compatriote. Nkunku s’est blessé sur le changement de direction qu’il a tenté d’opérer sur l’action, provoquant une torsion malheureuse de son genou gauche », révèle ce mercredi soir L’Equipe.

Dans un joli message partagé ce jour, Christopher Nkunku dédouane lui-même Eduardo Camavinga. « Hier soir, suite aux examens médicaux, j’ai dû quitter les Bleus et déclarer forfait pour la Coupe du monde. A présent, place au travail avec pour seul et unique objectif: revenir encore plus fort. Une pensée pour mon coéquipier Eduardo Camavinga, injustement pris pour cible. La Coupe du monde doit être un moment de communion et non de division. Merci à l’ensemble du staff et à mes coéquipiers pour leur soutien. Je serai votre premier supporter, rendez-nous fiers ! »

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.sports.fr

banner