Marine Le Pen raille le “testament” de Zemmour

Marine Le Pen, prise à partie par Eric Zemmour dans son dernier livre, a raillé jeudi le “testament” de son rival de la dernière élection présidentielle en déplorant ses “règlements de comptes”.

“En politique, il y a une règle qui est très claire: lorsque vous écrivez un livre de règlements de comptes, ça s’appelle un testament, ça veut dire qu’on part”, a réagi sur BFMTV et RMC la cheffe des députés RN.

“Parce que sinon, on ne fait pas un livre de règlements de comptes, on fait un livre pour proposer, pour tracer des routes, on fait un livre pour décrire l’opposition constructive à la politique actuelle”, a-t-elle ajouté.

Dans “Je n’ai pas dit mon dernier mot”, qui sort ce jeudi, l’ancien polémiste, arrivé en quatrième position à l’élection présidentielle d’avril 2022 avec 7,07% des suffrages, décoche des flèches à Marine Le Pen, mais aussi au maire de Béziers Robert Ménard ou au président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez.

Marine Le Pen “ne se soucie pas des idées; à ses yeux, tous ceux qui aiment leur maniement ne sont que des idéologues. Elle habille des oripeaux du pragmatisme son mépris des concepts et de la culture”, critique notamment le président de Reconquête ! dans son livre.

“Les idées, je les respecte bien entendu, je les défends. Mais derrière il y a des hommes et des femmes. C’est peut-être ça qu’Éric Zemmour, pour le coup, a oublié au cours de sa campagne présidentielle”, a-t-elle répliqué.

“Les idées, les propositions politiques que l’on fait, elles s’appliquent à des hommes et des femmes” et “le peuple est effectivement l’élément essentiel de ma réflexion”, a-t-elle insisté.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR actucameroun.info