in

Les personnels de santé en grève dans les hôpitaux publics – Mimi Mefo Info

Le débrayage a commencé au Centre des urgences de la capitale avec en toile de fond des conditions de travail jugées insoutenables

Les personnels de santé sont en colère. Ils entament un débrayage dès ce 22 mai.
Il durera 5h tous les jours (de 7h30 à 12h30), jusqu’à la résolution des 17 doléances formulées.

Sous la bannière du syndicat national des personnels medico sanitaires du Cameroun et du syndicat national des personnels et établissements /entreprises du secteur de la santé du Cameroun , ils revendiquent entre autres “la contractualisation ou la répudiation de tous les temporaires des formations sanitaires publiques”, soit 27000 personnels représentant 60% des effectifs travaillant sans salaires ni contrats, ni affiliation à la CNPS.

De l”esclavage “, s’insurgent t-ils. L’ immatriculation de tous les accompagnateurs psychosociaux des formations sanitaires publiques à la CNPS est également un impératif pour eux; de même que l’attribution des primes de santé aux catégories 5 à 6 et l’attribution de l’indemnité de non logement aux personnels de santé de la 1ere à la 6e catégorie.

Les syndicats se plaignent également de l’absence d’harmonisation indiciaire et catégoriel et le non reversement des contractuels dans les corps des fonctionnaires.

Ils souhaitent par ailleurs que les salaires des temporaires de la 1ere à la 6e catégorie soient fixés à 75000F et 95 000 pour ceux de la 7e à la 12eme catégorie.

En ce qui concerne les cas spécifiques des hôpitaux de la ville de Yaoundé, les syndicats dénoncent la retenue des cotisations CNPS aux personnels précaires au CURY lors du paiement des salaires sans reversement depuis plus de 5ans.

Le non paiement de 50 mois d’arriérés de quotes parts Au CHU de Yaoundé ou encore la non publication des recettes propres au CHU.

Le débrayage a débuté ce matin au centre des urgences de Yaoundé. Pancartes à la main, les personnels de santé ont crié leur ras-le-bol.

Certains grévistes ont par la suite pris d’assaut l’esplanade du ministère de la santé publique où une réunion a été organisée.

Written by Aloys Gautier

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    3 changing signs this week, one of them might even fall in love: Femme Actuelle Le MAG

    Xiaomi launches 4 new vacuum robots to appeal to all budgets