in

Les confidences de Kylian Mbappé dans « Sports Illustrated »

France's forward Kylian Mbappe reacts after the UEFA Nations League football match between Denmark and France in Copenhagen on September 25, 2022. (Photo by FRANCK FIFE / AFP)
FRANCK FIFE / AFP France’s forward Kylian Mbappe reacts after the UEFA Nations League football match between Denmark and France in Copenhagen on September 25, 2022. (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

FRANCK FIFE / AFP

Kylian Mbappé, après le match Danemark-France en Ligue des nations, à Copenhague, le 25 septembre 2022.

FOOTBALL – À moins d’une dizaine de jours du début de la Coupe du monde au Qatar, Kylian Mbappé fait la une de Sports Illustrated, l’une des plus grandes publications sportives aux États-Unis.

Dans ce numéro spécial « World Cup » du magazine, l’attaquant star des Bleus se confie dans un long article, n’éludant pas les sujets un peu plus sensibles.

Il revient notamment sur son après-Euro 2021 compliqué, quand il avait subi des insultes racistes après son tir au but raté contre la Suisse en huitième de finale, synonyme d’élimination prématurée pour l’équipe de France. Il avait songé à ce moment-là arrêter de jouer avec les Bleus.

« J’ai dit : ’je ne peux pas jouer pour des gens qui pensent que je suis un singe. Je ne vais pas jouer’. Mais après, j’ai pris le temps de la réflexion avec toutes les personnes qui jouent avec moi et m’encouragent. Et je pense que ce n’est pas un bon message d’abandonner. Parce que je pense que je suis un exemple pour beaucoup de monde. Je n’ai pas lâché l’équipe nationale parce que c’est un message à la jeune génération de dire : ’On est plus fort que ça’ », explique notamment Kylian Mbappé, qui avait été peu soutenu par la Fédération française de football après l’Euro.

Ses échanges téléphoniques avec Macron

L’attaquant du PSG est aussi revenu sur ses échanges téléphoniques avec Emmanuel Macron au moment où il a eu à faire un choix entre rejoindre le Real Madrid ou rester dans le club de la capitale.

« Il y a eu quelques appels. C’était en décembre, janvier, février, mars… », se souvient Kylian Mbappé. « Il (Emmanuel Macron) m’a appelé pour me dire : ’je sais que tu veux partir. Je veux te dire que tu es aussi important en France. Je ne veux pas que tu partes. Tu as la possibilité d’écrire l’histoire ici. Tout le monde t’aime’. J’ai répondu que j’appréciais, parce que c’était vraiment fou. Le président vous appelle et veut que vous restiez », confie le joueur, qui s’était déjà exprimé sur le sujet lors d’une conférence de presse en fin de saison dernière.

Il a aussi rappelé pourquoi il avait finalement choisi de rester au PSG, alors que beaucoup le voyaient déjà dans la capitale espagnole pour la saison suivante.

« À Paris, la page est totalement blanche. Quelle opportunité ! Il faut penser différemment. Bien sûr, c’était plus facile d’aller à Madrid. Mais j’ai cette ambition. Je suis français. Je suis un enfant de Paris, et gagner à Paris, c’est quelque chose de vraiment spécial – vraiment spécial. Cela inscrit votre nom dans l’histoire de votre pays pour la vie », explique-t-il dans les colonnes de Sports Illustrated.

L’attaquant revient par ailleurs avec lucidité sur sa notoriété, qui a explosé après le Mondial 2018 en Russie durant lequel il a marqué 4 buts, dont un en finale.

« Cela a changé ma vie. Après cette Coupe du monde, tout était différent, parce que tout le monde a regardé. Et quand vous faites quelque chose de bien, c’est fou après », dit-il ainsi. « J’étais célèbre avant la Coupe du monde, mais pas comme ça. C’est devenu fou. Il m’a fallu du temps pour (apprendre) à rester calme. »

À voir également sur Le HuffPost :

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.huffingtonpost.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Martin Lewis prévient que des milliers de personnes pourraient manquer plus de 1 000 £ gratuites du gouvernement avec un seul compte d’épargne

    Netflix dévoile un nouveau trailer pour le spin-off