L’équipe de France présente son hôtel pour la Coupe du monde au Qatar

Photo
Capture FFF

Capture FFF

Marcus Thuram fait visiter sa chambre dans l’hôtel qui accueille l’équipe de France pour la Coupe du monde au Qatar.

FOOTBALL – L’équipe de France a posé ses valises au Qatar. Les joueurs et le staff technique sont arrivés ce mercredi 16 novembre dans leur camp de base à Doha, moins d’une semaine avant leur entrée en lice au Mondial face à l’Australie. Pendant la compétition, les Bleus séjourneront dans le luxueux hôtel cinq étoiles Al Messila.

À peine débarqués sous les applaudissements du personnel de l’établissement et de certains fans, Olivier Giroud et Marcus Thuram ont d’ailleurs tenu à immortaliser l’instant en filmant leur chambre (individuelle), comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

L’hôtel Al Messila, situé dans le quartier d’Al-Rayyan, compte 132 chambres (dont celles des joueurs situées au deuxième étage), trois piscines, quatre restaurants, ainsi que des infrastructures sportives comme des courts de tennis, de squash mais aussi un jardin de plus de 10 000 mètres carrés.

Scandale à Doha

Choisi peu avant le tirage au sort de la Coupe du monde en avril dernier, en raison de sa proximité avec le camp d’entraînement (situé à dix minutes), l’établissement de luxe a cependant récemment fait scandale il y a quelques semaines. En cause ? La diffusion en octobre d’un reportage de Complément d’enquête sur France 2. Celui-ci abordait les conditions de travail et de vie déplorables de nombreux travailleurs migrants, employés par United Security Services, société sous-traitante qui collaborait avec l’hôtel.

« C’est pas insoluble ça, c’est des coups de peinture. Il y a encore le temps de réparer ça, avait réagi Noël Le Graët, président de la Fédération française de football. Je peux vous montrer plein d’images comme ça dans plein de pays, même peut-être pas loin d’ici. » Des propos jugés « hors sol » par la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra au micro de RTL. La polémique avait finalement poussé la FFF à écarter United Security Services.

L’équipe de France, qui entamera la défense de son titre ce mardi 22 novembre, devra faire sans de nombreux cadres, dont Paul Pogba, N’Golo Kanté, Mike Maignan mais aussi Presnel Kimpembe et Christopher Nkunku, forfaits de dernière minute.

À voir également sur Le HuffPost :

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.huffingtonpost.fr

banner