in

Le Sénat vote sa réforme des retraites à 64 ans

Les parlementaires de la Chambre haute lors d’une séance publique de questions au gouvernement, au Sénat, le 2 novembre. Xose Bouzas/Xose Bouzas / Hans Lucas via Reu

Les sénateurs veulent «esquisser les contours» de la future loi souhaitée par l’exécutif.

C’est un combat que le Sénat ne lâchera pas de sitôt. Le week-end dernier, les parlementaires de la Chambre haute ont voté pour la quatrième année consécutive un amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) permettant de repousser l’âge de la retraite de 62 à 64 ans. Une mesure votée par les sénateurs des groupes Les Républicains et Union centriste contre l’avis du gouvernement. Un vote qui survient alors que l’exécutif envisageait, il y a encore quelques semaines, de faire passer une réforme en de nombreux points similaires… via un amendement au PLFSS.

Les trois dernières années, le gouvernement et son ancienne majorité n’avaient pas conservé l’amendement voté par les sénateurs. Mais, désormais, le contexte a changé. «Ce vote nous permet de faire pression sur le gouvernement. On leur dit clairement: si vous voulez régler le problème des retraites, c’est simple, gardez les mesures adoptées au Sénat», s’amuse-t-on dans l’entourage de Gérard Larcher, le président…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

Black Friday

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.lefigaro.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Découverte extraordinaire au Canada d’une pièce en or datant d’avant l’arrivée de Christophe Colomb !

    le Parlement va ouvrir la voie à une nouvelle réforme