Artstrip world

Le Pen et Bardella recadrent les députés RN après l’épisode Fournas

Jordan Bardella et Marine Le Pen, le 5 novembre 2022, lors de son élection en tant que président du Rassemblement National. ALAIN JOCARD/AFP

FOCUS – La chef de groupe et le nouveau président du parti ont sermonné leurs élus après l’affaire Fournas.

«Vous n’êtes pas là pour vous faire plaisir.» C’est par un recadrage en règle qu’a débuté, ce mardi, la désormais traditionnelle réunion du groupe RN à l’Assemblée. Devant ses députés, Marine Le Pen a remis les choses au clair, au lendemain de l’affaire Fournas, suspendu de ses fonctions pendant quinze jours après ses propos qui ont mis le feu à l’Hémicycle. Ne pas tomber dans les pièges, ou les provocations, ne pas répondre aux diatribes ou aux insultes, et, surtout, faire preuve de responsabilité. C’est ce qu’a rappelé la députée du Pas-de-Calais à ses élus. Résultat: mardi, pendant les questions au gouvernement, personne ne pipait mot, et le coin frontiste de l’hémicycle, d’habitude si prompt à réagir, était plus qu’anesthésié. «Elle nous a passé un sacré savon, on a senti que c’était le ton de la patronne», raconte un participant à la réunion.

La semaine dernière, déjà, si Marine Le Pen avait dénoncé un «procès politique», elle avait qualifié le dérapage de «maladresse», au micro de…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 68% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.lefigaro.fr

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *