in

Le département de Seine-et-Marne visé par une cyberattaque

Le département de la Seine-et-Marne a déclaré dans un communiqué publié sur Twitter ce mardi, être victime d’une cyberattaque de «grande ampleur», paralysant ses services informatiques depuis dimanche dernier.

Le département de Seine-Maritime subissait le même sort il y a un mois. C’est aujourd’hui au tour du département de Seine-et-Marne d’être victime d’une cyberattaque de «grande ampleur» paralysant les services informatiques depuis dimanche dernier, d’après un communiqué publié ce mardi.

«Une première phase d’identification des systèmes corrompus est actuellement en cours pour évaluer les préjudices, limiter les conséquences de cette attaque et rétablir nos capacités d’agir. La collectivité a été contrainte de couper ses réseaux afin de protéger les données et isoler son système informatif», a déclaré le département dans le communiqué.

Un retour à la normale d’ici à fin décembre

Si aucune rançon n’a été demandée pour l’heure, le département a tout de même porté plainte à Melun. Ce ne sont pas moins de 5.000 agents territoriaux et 14 Maisons départementales des solidarités (MDS) qui sont affectés. Les équipes estiment ainsi un retour complet à la normale d’ici à six semaines.

En effet grâce à l’aide de la Direction des systèmes d’information et du numérique (DSIN), Orange cyberdéfense et la collaboration de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), tout devrait rentrer prochainement dans l’ordre.

Le Département appelle également ses administrés et personnels à privilégier les échanges via téléphone portable directement, les adresses mails et téléphones fixes étant inaccessibles.

La Seine-et-Marne s’ajoute à la liste des entités locales touchées ces dernières semaines par des attaques informatiques, tels que l’hôpital de Corbeil-Essonnes en août, la ville de Caen fin septembre et le département de Seine-Maritime en octobre. 

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.cnews.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    “The Crown” sur Netflix : 5 choses à savoir sur Elizabeth Debicki, l’interprète de Diana : Femme Actuelle Le MAG

    Au procès du château de la Rochepot, le faux mort se défausse et tente de brouiller les pistes