in

la question des motions de censure attise les divisions des LR

Les divisions étaient exacerbées jeudi chez Les Républicains, à propos des motions de censure consécutives à l’emploi du 49.3 par le gouvernement sur la réforme des retraites.

Eric Ciotti a indiqué que son parti n’en votera “aucune”, mais plusieurs députés réfléchissent à les soutenir.

“Nous ne nous associerons à aucune motion de censure et ne voterons aucune motion de censure”, a déclaré le patron du parti, disant ne pas vouloir “rajouter du chaos au chaos”.

“La situation de crise dans le pays ne supporteraient pas que l’on porte aujourd’hui un coup fatal à notre démocratie et à nos institutions: nous ne participerons jamais à une coalition des extrêmes dont le seul but est de porter la révolution”, a justifié M. Ciotti.

Le député des Alpes-Maritimes a indiqué que la position a été retenue à la suite d’un vote des députés LR. “Tous les membres qui étaient présents se sont rangés à la décision très majoritaire”, a-t-il précisé.

Mais le député Aurélien Pradié, opposé à la réforme et partisan du dépôt d’une motion de censure propre à LR, a estimé dans la foulée que “chaque député reste totalement libre d’aller participer à une autre motion de censure”.

Le député du Lot a expliqué n’écarter “aucune hypothèse par définition”, notamment à propos d’une éventuelle motion portée par le groupe des indépendants Liot.

De même, Pierre-Henri Dumont a indiqué ne pas vouloir s’associer à une motion “signée par des membres du RN ou de LFI”, mais une motion Liot “se négocie, se discute”, a-t-il fait valoir.

Le député de la Moselle Fabien Di Filippo a pour sa indiqué qu’”à titre personnel, (il) votera la censure”.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR actucameroun.info

Written by Mark Antoine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Un tribunal américain condamne une femme camerounaise et son mari pour avoir fraudé le gouvernement de 2 501 753 $ de fonds COVID-19. – Mimi Mefo Infos

    Des affrontements éclatent en Grèce alors que des milliers de personnes protestent contre la tragédie ferroviaire