in

La nouvelle fuse lunaire de la NASA teste par des vents de la force d’un ouragan sur le pas de tir de Floride

Des vents soutenus de 136,8 km par heure ont t mesurs par les capteurs du site de lancement des centaines de pieds au-dessus du sol, avec des rafales de plus de 100 mph, testant les limites de conception de la fuse de 32 tages et posant des risques supplmentaires un vaisseau spatial dj en proie des problmes techniques qui ont retard son premier lancement.

Les relevs des capteurs de vent de la NASA sont mis la disposition du public par le service mtorologique national amricain en ligne. La fuse est conue pour rsister une exposition sur le pas de tir des vents pouvant atteindre 85 mph, ont dclar les responsables de l’agence spatiale amricaine avant la tempte.

Dans un bref message post sur Twitter par l’administrateur associ de la NASA, Jim Free, l’agence a reconnu que les capteurs de vent relevs 60 pieds de hauteur indiquaient des rafales atteignant 82 mph.

Le National Hurricane Center de Miami a indiqu que la vitesse maximale des vents soutenus de Nicole au sol tait de 75 mph, avec des rafales plus fortes, lorsqu’elle a touch terre avant l’aube jeudi au sud du site de lancement du Centre spatial Kennedy Cap Canaveral.

Plutt que d’essayer de ramener l’norme fuse Space Launch System (SLS) dans son hangar avant l’arrive de l’ouragan, la NASA avait choisi d’arrimer le vhicule sur le site de lancement o il tait arriv la semaine dernire avant que Nicole n’apparaisse dans les prvisions comme une tempte tropicale.

Le SLS et sa capsule Orion taient prpars pour une troisime tentative de lancement – aprs deux essais avorts la fin de l’t – qui marquerait leur premier vol trs attendu et la mission inaugurale du programme d’exploration lunaire Artemis de la NASA.

Les ingnieurs de la NASA ont estim qu’il tait trop risqu de tenter de transporter la fuse massive, une entreprise de 12 heures, dans des vents violents l’approche de la tempte.

“Les inspections par camra montrent des dommages trs mineurs tels que du calfeutrage desserr et des dchirures dans les couvertures mtorologiques”, a tweet Free, qui supervise une grande partie du programme Artemis de l’agence, jeudi aprs-midi. “L’quipe effectuera bientt d’autres inspections sur place du vhicule.”

La NASA a dploy le SLS sur sa rampe de lancement jeudi dernier pour un dcollage prvu le 14 novembre, dans le but d’effectuer un premier vol d’essai vers la lune sans aucun humain bord, qui a t trs retard.

“Mme ce moment-l, on craignait toujours que quelque part dans les Carabes soit une zone privilgie pour au moins un certain dveloppement d’un systme tropical”, a dclar Mark Burger, responsable de la mtorologie du lancement au 45e escadron mtorologique de la station spatiale de Cap Canaveral.

“Bien sr, il n’y avait rien ce moment-l, donc on ne peut que se fier l’aspect probabiliste”, a-t-il ajout.

Nicole a pris la forme d’une tempte tropicale potentielle alors que le SLS arrivait sur le pad, environ 4 miles de l’endroit o il avait t stock l’intrieur du Vehicle Assembly Building de la NASA. Mardi, la NASA a report la date de lancement prvue de la fuse au 16 novembre, lorsque les mtorologues ont prdit que Nicole se transformerait en ouragan.

Un porte-parole de la NASA a dclar jeudi que l’agence n’a pas exclu un lancement le 16 novembre, mais a ajout : “Il est prmatur de confirmer la date de lancement alors que nous venons juste de commencer faire sortir le personnel pour les inspections de sortie.”

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR actudefinances.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Frank Leboeuf : Sa fille Jade fait monter la température en lingerie fine

    Wall Street surges, Dow up 1,200 points on cooling inflation