in

La France, championne d’Europe de ce secteur malaimé du jeu vidéo

L’industrie du jeu vidéo génère plus de profit que celles du cinéma et de la musque réunit. Et ce n’est pas près de changer, en partie grâce aux Françaises et Français.

Souvenez-vous : à une époque pas si lointaine, il y a de ça moins d’une décennie, évoquer ou écrire à propos d’un jeu mobile au succès phénoménal sur un site spécialisé dans l’actualité du jeu vidéo comme Gameblog, entraînait alors une levée de boucliers généralisée et une guerre de tranchées dans les commentaires. De la part, évidemment, de passionnés de jeu vidéo, mais “le vrai”, pas celui des smartphones et des tablettes.

Aujourd’hui, pour le meilleur ou pour le pire (ou peut-être pile entre les deux), la France est championne d’Europe des téléchargements de jeux vidéo sur mobiles.

Un marche énorme et en constante progression

Petit contexte international d’abord. Comme le révèle l’AFJV (Agence Française pour le Jeu Vidéo) qui partage les conclusions d’une enquête de data.ai, le jeu vidéo en 2022 génèrerait 222 milliards de dollars, et les jeux sur mobile représenteraient 60% de ce total.

On apprend également que le jeu vidéo est plus populaire sur Google Play que sur l’App Store iOS. En effet, près de la moitié des 30 milliards de téléchargements de toutes les applications sur Google Play sont des jeux vidéo.

C’est seulement un quart sur l’App Store d’Apple.

On est les champions

Et donc, sans beaucoup plus de précision malheureusement, on apprend que la France est le 1er marché pour les téléchargements de jeux en Europe, mais aussi qu’avec la Chine et le Vietnam, l’Hexagone était le pays à connaitre la plus forte croissance d’un trimestre à l’autre en 2022. En termes de dépenses, USA et Japon demeurent les marchés les plus importants.

Enfin, les jeux. Le podium des titres les plus populaires est le suivant : Subway Surfers en termes de nombre de téléchargements, Honor of Kings en termes de rentabilité et Roblox, en termes d’utilisateurs actifs chaque mois.

Et puis, il y a Diablo Immortal, dont les déboires n’ont pas empêché son succès comme l’explique également l’AFJV :

Le jeu de Blizzard a été lancé en juin au milieu d’une forte réaction des fans de la franchise contre la façon dont il déployait les micro-transactions. Malgré cela, le titre a été instantanément populaire, la version iPhone du jeu atteignant la première place du classement des meilleurs jeux par téléchargements sur 122 marchés, et sur 16 marchés sur Google Play. En termes de recettes brutes, le jeu a réussi à atteindre la première place du classement des recettes brutes dans plus de 27 marchés pour l’iPhone et 5 marchés sur Google Play.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.gameblog.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Dans la rue, je marche les yeux baissés et la boule au ventre

    Un négationniste français arrêté en Ecosse