in

La chute vertigineuse des naissances pétrifie le Japon

Entre janvier et octobre dernier, le ministère de la Santé a comptabilisé 669 871 naissances, soit un chiffre inédit pour le depuis le XIXe siècle. Stanislav Kogiku / SOPA Images/Sipa USA via Reuters Connect

DÉCRYPTAGE – Pourtant deux fois plus nombreux que les Français, les Nippons font à peine plus de bébés. Le déclin est inexorable.

Tokyo

«La société japonaise est au bord de la paralysie»: pour son discours de rentrée parlementaire, lundi, le premier ministre du Japon, Fumio Kishida, a sonné le tocsin. La raison d’un tel appel au sursaut: l’effondrement démographique du pays. L’an dernier, l’Archipel est probablement passé sous la barre des 800.000 naissances, soit un chiffre inédit depuis le XIX siècle. Entre janvier et octobre dernier, le ministère de la Santé a comptabilisé 669.871 naissances. Comparaison stupéfiante: même en situation d’essoufflement démographique elle-même, la France, à la population presque deux fois moindre, a enregistré 606.996 naissances sur la même période. La perspective d’un nombre de naissances françaises supérieur à celui du Japon tient désormais moins de la science-fiction que du roman d’anticipation. En 2015 encore, le Japon comptait 1 million de bébés.

Cette prise de conscience du gouvernement japonais est très tardive. Trop, sans doute. La population a commencé à reculer il y a quinze…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source link

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR actudefinances.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    l’Argentine et le Brésil appellent Bruxelles à “lever” les “barrières”

    Half Moon Bay mass shooting live updates: 7 people killed, suspect in custody