in

Kraken, Coinbase, Binance US… Face à la croisade de la SEC, la résistance s’organise

La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis est semble-t-il partie en croisade contre les plateformes d’échange de cryptomonnaies des États-Unis, en particulier les services de staking. Que se passe-t-il dans l’écosystème crypto et pourquoi cela inquiète-t-il tant la communauté ?

La croisade de la SEC contre les plateformes d’échange de cryptomonnaies

Nous vous en parlions à l’été dernier : la SEC semblait enquêter sur l’intégralité des plateformes d’échange de cryptomonnaies des États-Unis, afin de faire la chasse aux irrégularités. Pour rappel, le gendarme financier américain fait figure d’épouvantail au sein de la communauté, étant donné sa capacité à freiner fortement – voire à faire tomber – des projets crypto jugés non conformes à ses règles strictes.

Depuis, les inquiétudes des plateformes se sont manifestées, en particulier ces dernières semaines. Il y a quelques jours, Brian Armstrong, le PDG de Coinbase, alertait sur une volonté de la SEC de se débarrasser du staking. Depuis, Kraken a été forcé de fermer son service de staking aux États-Unis, et l’on apprenait il y a quelques jours que la plateforme devrait s’acquitter d’une amende de 30 millions de dollars.

Kraken n’est d’ailleurs pas la seule plateforme dans le collimateur de la SEC. Celle-ci a déposé une plainte à l’encontre de Gemini et Genesis il y a un mois… Et on apprenait ce matin qu’elle tournerait désormais son regard vers Paxos, l’émetteur du stablecoin BUSD de Binance.

👉 Découvrez notre guide – Les 10 Meilleurs Sites pour Acheter Bitcoin en 2023

La résistance s’organise ?

Les coups durs s’enchaînent pour l’écosystème, qui sort déjà d’une année 2022 mouvementée avec la chute de l’écosystème Terra et de l’empire FTX. Ce n’est bien sûr pas étranger à la motivation nouvelle de la SEC, qui pousse son avantage alors que la confiance dans les projets de cryptomonnaies est au plus bas.

Face à cela, les grandes plateformes d’échange ont fait savoir leurs inquiétudes, et dans le cas de Kraken, un certain dégoût, si l’on en croit Jesse Powell, le fondateur de l’exchange :

« Vous voulez dire que tout ce que j’avais à faire était remplir un formulaire sur un site et expliquer aux gens que des récompenses de staking proviennent du staking ? J’aurais dû regarder cette vidéo avant de devoir payer une amende de 30 millions de dollars. »

Du côté de Coinbase, on se prépare également à la bataille. Un Brian Armstrong particulièrement remonté a expliqué que l’entreprise était prête à aller devant les tribunaux pour défendre son droit à proposer des services de staking.

De son côté, Binance agit aussi. L’entreprise fait des pieds et des mains pour rétablir la confiance dans l’écosystème depuis la chute de FTX – en promouvant au passage ses services. Face à la SEC, le géant des cryptomonnaies serait en train d’organiser un consortium. L’idée est de rassembler les poids lourds de l’écosystème afin de s’organiser face à des régulateurs de plus en plus entreprenants.

👉 Pour aller plus loin – Les cryptomonnaies corrigent : correction saine ou chute importante à prévoir sur le Bitcoin (BTC) et l’Ether (ETH) ?

Le meilleur moyen de sécuriser vos cryptomonnaies 🔒

🔥 Le leader mondial de la sécurité crypto

toaster icon

La SEC augmente la pression

Le président de la SEC Gary Gensler a par ailleurs réaffirmé son engagement ce week-end, avec des mots particulièrement forts pour qualifier les dernières initiatives de l’institution :

« Nous utilisons tous les outils à notre disposition. Nous parlons directement aux participants du marché. […]Les casinos dans lesquels les utilisateurs investissent doivent se mettre en conformité, et séparer leurs produits qui sont mélangés. […] Nous sommes là pour protéger le grand public. »

Le conflit couvait depuis quelque temps, il a maintenant éclaté. Il est probable qu’une (ou plusieurs) entreprises fassent valoir leurs opinions devant les tribunaux, afin de créer un précédent. Et à ce jeu, la SEC n’est pas toujours gagnante, si l’on en croit notamment la procédure en cours avec Ripple (XRP). L’année qui s’ouvre devrait donc être celle des clarifications légales.

👉 Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

🎁 Offre de lancement Cryptoast Research

1ère Newsletter Offerte avec le code TOASTNL

toaster icon

Source image : Third Way Think Tank via Flickr (CC BY-NC-ND 2.0)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n’y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Recommandations de l’AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.

Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR actudefinances.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Plus de 170 livres interdits dans les bibliothèques scolaires de Floride suite à une nouvelle réforme de l’éducation

    La cicatrice, le dernier défi dangereux TikTok