in

Immeubles effondrés à Lille : les riverains inquiets

Plus de 48 heures après l’effondrement de deux immeubles, ce samedi 12 novembre à Lille, dans le Nord, de nombreux riverains sont inquiets. Des experts judiciaires, accompagnés des services de la ville, ont visité ce week-end une demi-douzaine d’immeubles avoisinants pour vérifier leur stabilité.

À quelques mètres seulement des décombres des deux immeubles effondrés ce samedi en plein coeur de Lille, des riverains s’interrogent, ce lundi 14 novembre.

Samedi, ces habitants avaient évacué leurs immeubles en emportant avec eux que quelques affaires, mais ils craignent aujourd’hui de voir leurs appartements fragilisés par cet effondrement. «Ce sont des logements qui sont vieux, vétustes et qui n’ont pas été entretenus», signale l’un d’entre eux, ajoutant «qu’on aimerait être sûrs après un tel événement qu’il n’y a pas de problème plus profond de structure.»

Une réunion prévue avec le ministre du logement

Un autre riverain attend quant à lui le retour de l’expert qui dira si oui ou non il peut rentrer chez lui, et ce, «même si rien n’a bougé» chez lui.

En effet, selon l’urbaniste Marc Dumont, il est possible que l’effondrement des deux immeubles ait eu des conséquences sur les structures voisines. «On peut le penser, mais rien ne le démontre pour le moment et c’est l’enquête qui le révélera», assure-t-il, néanmoins, «il n’y a pas une solidarité entre les différents bâtiments».

Une réunion est prévue ce lundi 14 novembre en présence du ministre délégué au logement Olivier Klein. Elle permettra de poser un diagnostic sur l’état des bâtiments à Lille.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.cnews.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Un youtubeur a permis d’identifier le corps de l’inconnue de Verdun, un cold case du Pays-Bas : Femme Actuelle Le MAG

    Une femme tuée dans le Gard, son conjoint décédé peu après soupçonné