in

G20 : Vladimir Poutine absent du sommet à Bali

Vladimir Poutine a décidé de ne pas se rendre au sommet du G20 à Bali, en Indonésie, qui s’ouvre ce mardi 15 novembre. Si le dirigeant russe sera absent, les débats sur la guerre en Ukraine, eux, seront bien là.

Sans grande surprise, Vladimir Poutine n’est pas à Bali pour le sommet du G20, le plus important rassemblement de dirigeants mondiaux. Il ne devrait pas non plus intervenir en visioconférence.

C’est Dmitri Peskov, le porte-parole du gouvernement russe, qui l’a annoncé à la presse. L’absence de Vladimir Poutine à Bali est «liée à son agenda et à la nécessité qu’il se trouve en Russie».

Si le dirigeant ne fait pas le déplacement, la Russie sera tout de même présente. Sergueï Lavrov, le chef de la diplomatie russe, sera chargé de représenter la délégation de Moscou.

Une absence pour éviter les critiques ? 

Si Vladimir Poutine est pris par son agenda, il se pourrait aussi qu’il ne veuille pas revivre le G20 de 2014.

Pour rappel, cette édition du G20 se déroulait en Australie, à Brisbane, et le président russe venait tout juste d’annexer la Crimée.

Un acte qui lui avait valu pas mal de critiques et qui l’avait finalement poussé à quitter le rassemblement plus tôt que prévu.

Neuf mois après l’invasion de l’Ukraine, et alors que cette guerre sera le principal sujet abordé à Bali, Vladimir Poutine a bien conscience qu’il ne sera pas accueilli chaleureusement.

En effet, la plupart des pays occidentaux et membres du G20 condamnent les actions menées par la Russie en Ukraine.

Par son absence, Vladimir Poutine s’évite une certaine humiliation, mais il isole aussi un peu plus son pays, déjà en mauvaise posture.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.cnews.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    “L’odeur, c’est pas fameux” : un candidat de “N’oubliez pas les paroles” s’en prend ouvertement à Nagui : Femme Actuelle Le MAG

    trois membres d’une équipe universitaire de football américain abattus, le suspect arrêté