in

fin du test PCR à l’arrivée et levée des restrictions

Voyage au Royaume-Uni : fin du test PCR à l'arrivée et levée des restrictions

Les voyageurs entièrement vaccinés arrivant au Royaume-Uni n’ont désormais plus besoin d’effectuer de test de dépistage pour le Covid-19. Les dernières infos.

[Mis à jour le 14 février 2022 10h56] Bonne nouvelle si vous souhaitez vous rendre à Londres, en Ecosse ou ailleurs au Royaume-Uni dans les semaines à venir, les autorités britanniques ont mis fin au test Covid obligatoire pour les voyageurs étrangers vaccinés le 11 février. Les voyageurs qui ne sont pas entièrement vaccinés n’ont quant à eux plus besoin de s’isoler mais devront toujours avoir été testés négatifs deux jours avant leur entrée et faire un test PCR après leur arrivée. Les touristes doivent toutefois toujours remplir en ligne un formulaire “passenger locator form” 48 heures avant le départ.

Depuis fin janvier, le port du masque n’est plus légalement obligatoire, le télétravail n’est plus recommandé officiellement et le pass sanitaire n’est plus imposé pour l’accès aux boîtes de nuit et certains grands rassemblements.

Avant même de parler des restrictions liées à la pandémie, il faut souligner que le principe de liberté de circulation entre la France et le Royaume-Uni n’existe plus depuis le 31 décembre 2020, date de la sortie définitive du Royaume-Uni de l’Union européenne. Cependant, les séjours touristiques de moins de 6 mois y restent exemptés de visa.

Considéré par la France comme un pays “orange”, c’est-à-dire où le virus circule activement, mais dans des proportions maîtrisées et sans diffusion de variants préoccupants, le Royaume-Uni ne fait donc pas partie des pays “rouges” où il est fortement déconseillé de se rendre actuellement. En revanche, la France déconseille tout de même aux personnes non vaccinées de se rendre dans un pays “orange”. Suite à l’apparition du variant Omicron, un test PCR obligatoire et un isolement jusqu’aux résultats sont désormais obligatoires pour entrer au Royaume-Uni.

Aucun couvre-feu n’a été mis en place au Royaume-Uni depuis le début de la pandémie, même lors des périodes de strict confinement. Quelques mesures restrictives spécifiques à la nuit sont cependant en vigueur, comme la fermeture des discothèques.

Il est possible de se déplacer à l’intérieur de chacun des quatre pays du Royaume-Uni, même si les autorités demandent de limiter au maximum les déplacements. Ces déplacements d’un pays à l’autre ne sont pas comptés comme un trajet international par les autorités du Royaume-Uni. A noter que le port du masque est obligatoire dans tous les transports publics, mais aussi dans les aéroports.

Le masque doit également être porté dans tous les magasins et supermarchés d’Angleterre. Les bars, les restaurants, les musées et les cinémas sont bien ouverts. A l’extérieur, les rassemblements de plus de 30 personnes restent interdits, tandis qu’il est possible de se réunir à 6 maximum chez quelqu’un (ou plus s’il s’agit seulement de personnes venant de 2 foyers).

Les autorités effectuent des contrôles fréquents pour s’assurer aussi bien du respect de ces mesures que de la quarantaine. En cas d’infractions, des amendes dissuasives sont prévues. Attention, toutes les mesures indiquées dans cet article peuvent être amenées à évoluer et peuvent également changer quelque peu selon les différents pays formant le Royaume-Uni. L’Ecosse a par exemple mis en place quelques mesures particulières avec notamment la fermeture à 22h30 des pubs, cafés et restaurants dans les régions les plus touchées par l’épidémie (notamment Glasgow et Edimbourg), dites région de niveau 2.

Air France, British Airways, Air Corsica, easyJet, Ryanair, Jet2 vols, Vueling Airlines, Flybe, Skytaxi. Malgré les conditions restrictives entourant les voyages entre la France et le Royaume-Uni, 9 compagnies aériennes assurent actuellement des vols directs depuis l’Hexagone vers les différents aéroports londoniens (le principal Heathrow, mais également Gatwick ou Stansted).

Il est important de vérifier avant son départ si une compagnie aérienne demande à ses passagers de remplir des conditions supplémentaires à celles des autorités. Air France indique par exemple au moment des réservations qu’elle refusera l’embarquement à toute personne ne portant pas de masque chirurgical. De son côté, British Airways vous permet notamment de réserver vos tests Covid avant ou après la réservation de vos vols.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.linternaute.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    10 Astuces Pour Faire Fuir les Acariens de Chez Vous !

    « 8 milliards d’êtres humains, c’est beaucoup. Mais le vrai problème, c’est le mode de vie des plus riches »