in

Equipe de France : faut-il s’inquiéter pour Karim Benzema ?

Des doutes entourent Karim Benzema, qui n’a que très peu joué depuis un mois en raison d’une gêne musculaire, même si l’attaquant tricolore s’est voulu rassurant sur son état physique.

Karim Benzema s’est envolé avec les Bleus pour participer à la Coupe du monde au Qatar. Mais des doutes subsistent autour de l’état physique de l’attaquant tricolore. Alors qu’il n’a joué qu’une trentaine de minutes avec le Real Madrid depuis un mois en raison d’une gêne musculaire, l’ancien lyonnais a quitté l’entraînement collectif, mardi, après un petit quart d’heure de course et sans avoir touché le ballon, pour effectuer des soins en salle. Rien de très rassurant.

D’autant que les interrogations à son sujet avaient été renforcées, la veille, avec la convocation de Marcus Thuram comme 26e joueur. Même si Didier Deschamps a assuré que la venue de l’attaquant du Borussia Mönchengladbach était prévue et qu’elle est en aucun cas liée aux problèmes du Ballon d’or 2022, dont la dernière apparition remonte au 2 novembre. «Ce n’est pas par rapport à Karim (Benzema) ou un autre attaquant pour lequel il pourrait y avoir une inquiétude. C’est une question d’équilibre dans la liste par rapport aux joueurs offensifs et défensifs», a déclaré le sélectionneur tricolore.

Toujours est-il que sa situation inquiète à moins d’une semaine de l’entrée en lice des champions du monde en titre contre l’Australie (22 novembre). Karim Benzema sera-t-il en mesure de tenir sa place au coup d’envoi ? Il est encore trop tôt pour se prononcer. Le joueur de 34 ans s’est en tout cas voulu rassurant sur sa participation avec les Bleus, qui n’ont pas été épargnés par les blessures et les forfaits pour ce Mondial.

«Je vais bien. J’avais des petites douleurs, mais pas de déchirure ni de grosse blessure. Je pouvais jouer mais pas à 100 %», a-t-il confié à la chaîne L’Equipe. Et d’ajouter : «Ce n’était pas histoire de prendre ou de ne pas prendre de risque, c’est juste que je n’étais pas à 100. J’avais juste des petites gênes. Depuis, j’ai bien travaillé en salle. J’ai couru, j’ai allongé, donc ça va.»

Il a désormais moins d’une semaine pour retrouver pleinement ses sensations. Notamment ballon au pied.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.cnews.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Page introuvable – 404 – Erreur : Femme Actuelle Le MAG

    L’imam marocain Iquioussen, dans le collimateur de la France, en passe d’être expulsé de Belgique