Energie : des locataires de HLM forcés de déménager

De nombreux habitants ne peuvent plus affronter l’augmentation des prix de l’énergie dans les charges de copropriété. Ils craignent de ne pas avoir d’autres choix que de quitter leur HLM.

Contraints par des factures d’énergie qui explosent, de plus en plus d’habitants de HLM pensent à déménager, afin de réaliser des économies sur cette partie de leur budget.

Et pour cause. Dans les Habitations à loyer modéré, le chauffage est très souvent collectif. Impossible donc de le limiter chez soi pour faire baisser la note. Chez William, que CNEWS a rencontré, il fait ainsi 27°C. Un énorme problème, puisque sa facture d’énergie est passée du simple à plus du double, par rapport à juillet dernier. Soit 1.200 euros supplémentaires à l’année.

«C’est exorbitant, c’est un salaire par an», regrette-t-il.

Des aides ou un échelonnage dans la durée

Un autre locataire de HLM a de son côté vu la facture augmenter de 150 euros par mois. «C’est ça de moins pour mes courses et la vie, je ne vais pas réussir à payer» si cela dure, craint-il. Dès lors, quitter son logement est envisagé.

Pour éviter d’en arriver à une extrémité si grave pour les locataires, certains bailleurs tentent de les aider. Tiphaine Birmingham, directrice générale adjointe du pôle Vie des locataires chez Hôtel Habitat, explique ainsi que 200 d’entre eux sont suivis, afin de les aider, dans un premier temps, à activer «l’ensemble de leurs droits».

«Après, soit on utilise des fonds (pour les aider), soit on leur propose d’étaler sur plus de mois cette dépense», poursuit-elle.

Le bailleur a également fait la demande au gouvernement de baisser en urgence la TVA sur l’énergie. Sans réponse, pour le moment.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.cnews.fr

banner