in

Emmanuel Macron est-il visé par la condamnation de la France pour inaction climatique ?

«L’inaction climatique, c’était pour avant, pas pour ma pomme !» affirme le président de la République. Capture d’écran YouTube.

VÉRIFICATION – Pour le président de la République, les différentes condamnations de l’État ne concernent en aucun cas ses mandats présidentiels.

Dans une vidéo publiée sur YouTube le 13 novembre 2022, le président de la République s’est astreint à répondre à des questions d’internautes sur l’écologie. «Comment peut-on se faire condamner pour inaction climatique, tout en ayant l’audace de faire croire qu’on peut se justifier sur Twitter ?», demande ainsi Melvak au chef d’État. «Vous êtes très sympathique Melvak d’essayer de m’en coller une sur Twitter, a-t-il même lancé. Mais (…) c’est plutôt pour la période d’avant, pas pour ma pomme», répond-il. Pour Emmanuel Macron, la condamnation pour inaction climatique ne concerne donc pas ses mandats. À raison ?

«C’est l’État français qui est condamné»

Tout d’abord, de quelles condamnations l’internaute parle-t-il ? En novembre 2021, le tribunal administratif de Paris condamne l’État à réparer les dommages causés par son inaction climatique : l’affaire concerne notamment les manquements de l’État à ses engagements carbone entre 2015 et 2018. Il a alors émis quinze millions de tonnes de gaz à effets de serre…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Black Friday

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.lefigaro.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Des compléments alimentaires dérivés de la vitamine B3 soupçonnés d’augmenter le risque de cancer

    Feu vert des députés à une hausse des crédits du ministère de l’Intérieur