in

Emilie Fiorelli victime de violences conjugales

Emilie Fiorelli est restée quatre ans en couple avec M’Baye Niang. Ils sont d’ailleurs parents de deux enfants : une petite fille prénommée Louna, née en 2018 ; et un petit garçon, Farell, né en 2020, alors que le couple était déjà séparé. Mère célibataire, Emilie Fiorelli élève seule ses enfants à Marseille. Elle ose enfin parler de ce qu’elle a vécu avec son ex-conjoint.

Un homme qui lève la main sur elle

C’est dans un échange avec ses followers qu’Emilie Fiorelli a confié ce qu’elle a vécu durant sa vie de couple. Elle a commencé par : « Trop longtemps que je prends sur moi (…) Je me sens comme harcelée à cause du comportement de mon ex-conjoint. » Et après cette entrée en matière, elle a affiché un message expliquant que M’Baye Niang buvait et la battait. Ensuite, elle détaille : « J’ai subi bien plus que de la tromperie. Mais la violence (les coups, les morsures, les brûlures) stop, et en plus de s’en vanter, c’est carrément grave ! »

Besoin d’un traitement

Aujourd’hui, pour arriver à faire un trait sur cette douloureuse période sa vie, Emilie Fiorelli dit : « Maintenant vous pouvez comprendre pourquoi je me fais soigner ! »

Les violences sur conjoint font plus d’une victime tous les trois jours. En 2021, il y a eu en France 143 morts violentes sur conjoint, dont 122 femmes, soit une augmentation de 14 % par rapport à 2020.
 

Votre horoscope par email

Les informations vous concernant sont destinées à l’envoi de votre horoscope par newsletters.
Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact.
Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels.
Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679,
vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer,
pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l’adresse suivante : Uni-médias,
à l’attention du DPO, 22 rue Letellier – 75015 – Paris, ou pour demander leur portabilité,
en écrivant par courrier à l’adresse suivante : Uni-médias, à l’attention du DPO,
22 rue Letellier – 75015 – Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com.
Vous pouvez également définir les conditions d’utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès.
Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante :
dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.parents.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Ils appellent leurs filles avec des prénoms d’oiseaux : la famille cherche à les culpabiliser

    Glaciered montre son gameplay en vidéo – Actu