in

Deux Américains, complices de la fuite de Carlos Ghosn, de retour aux Etats-Unis

Deux Américains ayant aidé Carlos Ghosn à fuir le Japon en 2019 sont de retour aux Etats-Unis après avoir passé 20 mois dans des prisons nippones, a confirmé à l’AFP leur avocat Paul Kelly.

Michael Taylor, un ancien membre des forces spéciales américaines âgé de 62 ans, a été placé en détention à Los Angeles avec une date de remise en liberté prévue au 1er janvier, selon le site du bureau fédéral des prisons.

Son fils Peter Taylor a fini de purger sa peine et a retrouvé sa famille dans l’Etat du Massachusetts.

En juillet 2021, Michael Taylor avait été condamné à 24 mois de prison et son fils Peter Taylor à 20 mois de réclusion par la justice japonaise.

Les deux hommes avaient admis avoir aidé l’ancien grand patron de Renault et Nissan Carlos Ghosn à quitter le Japon fin décembre 2019, caché dans un gros caisson de matériel audio pour échapper aux contrôles à l’aéroport.

M. Ghosn était à l’époque en liberté sous caution à Tokyo, avec l’interdiction de quitter le Japon dans l’attente d’un procès pour malversations financières présumées quand il était à la tête de Nissan.

Le père et le fils avaient été arrêtés en mai 2020 aux Etats-Unis puis extradés au Japon en mars 2021 après neuf mois en détention provisoire. Durant leur procès, ils s’étaient excusés en disant regretter leurs actes.

En résidant en permanence au Liban depuis sa fuite, M. Ghosn reste lui hors de portée de la justice japonaise, le Liban n’extradant par ses ressortissants. Le Franco-libano-brésilien de 68 ans est aussi concerné par diverses enquêtes judiciaires ouvertes en France.

CETTE ARTICLE A ETE COPIE SUR

Written by Angela Queen

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Festival Cinébanlieue : tout savoir sur la 17e édition

    «Je n’aime pas qu’on me force la main» : M. Pokora envoie promener Lionel Tim, son ancien acolyte des Linkup