Artstrip world

Des employés de Square Enix arrêtés pour délit d’initié – Actu

C’est le site d’information Automaton qui révèle l’information : deux anciens employés de Square Enix et “d’autres personnes” impliquées ont été arrêtées hier suite à des soupçons de délit d’initié. Concrètement, il leur est reproché collectivement d’avoir investi 47 millions de yens (320 000 euros au cours actuel) dans l’entreprise Aiming avant qu’il ne soit publiquement annoncé qu’elle allait travailler au développement de Dragon Quest Tact. Ce faisant, ils ont empôché un bénéfice et commis au passage un délit d’initié, puisqu’ils ont utilisé une information non connue de la bourse pour investir dans le capital d’une entreprise.

Parmi les employés soupçonnés, on retrouve Taisuke Sasaki, un développeur qui est au générique de titres comme Dragon Quest XI : Les Combattants de la destinée, Dragon Quest X Online : Inishie no Ryû no Denshô et SaGa Scarlet Grace : Ambitions.

L’éditeur s’est fendu d’un communiqué ce matin pour déclarer avoir toujours coopéré avec les autorités, et pris des sanctions en interne contre les employés concernés (vraisemblablement jusqu’au renvoi, même si ce n’est pas mentionné).

“Nous avons créé un nouveau système de gestion des informations confidentielles ainsi que de nouvelles méthodes pour nous prémunir des délits d’initié, comme l’obligation pour nos employés de notifier l’échange d’actions de Square Enix, ou l’interdiction d’échanger des actions avec nos partenaires commerciaux avant toute communication publique sur nos activités conjointes. Nous avons également mis en place une formation auprès de nos employés. Regrettant cet incident, nous allons prendre de plus amples mesures pour empêcher qu’un tel cas de figure ne se reproduise en renforçant notre réglement intérieur et en éduquant mieux nos employés à l’avenir.”

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.gamekult.com

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *