in

Dans « The Last of Us », ce baiser avec Tess (Anna Torv) en a terrifié plus d’un [SPOILERS]

the last of us
HBO the last of us

HBO

Bella Ramsey et Anna Torv, ici dans l’épisode 2 de la série « The Last of Us ».

SÉRIES TÉLÉ – La série événement The Last of Us n’a pas fini de faire parler d’elle. Depuis la mise en ligne, ce lundi 23 janvier, sur Amazon Prime Video du second épisode de cette adaptation HBO du jeu vidéo éponyme, un passage semble cristalliser les tensions.

ATTENTION SPOILERS : La suite de cet article dévoile des éléments déterminants de l’intrigue de l’épisode de The Last of Us. Arrêtez votre lecture, ici, si vous souhaitez conserver toute la surprise au visionnage.

Ce passage, c’est celui qui, dans les derniers moments de l’épisode, met en scène le personnage de Tess (Anna Torv) et un « infecté ». Prise de peur et se sachant contaminée, elle décide de se sacrifier pour laisser s’échapper son ami Joel et leur protégée Ellie. Elle tente alors d’allumer un briquet pour enflammer le sol qu’elle a recouvert d’essence afin de brûler la horde de zombies qui accourent.

C’est là qu’un autre homme infecté s’avance vers elle et s’approche de son visag. Non pas pour la mordre, mais pour l’embrasser. Les vrilles du champignon, qu’il a dans le corps sortent de sa bouche pour aller dans celle de Tess. La scène est aussi gênante que terrifiante, et elle a glacé le sang de plus d’un spectateur, comme en témoignent les réactions sur Twitter.

« Je savais ce qui allait arriver à Tess, mais pas de cette façon ! »

« Tess, mince, tu n’avais pas à conclure avec lui. »

« Moi, en train de regarder Tess se faire embrasser par les vrilles. »

« Moi, quand ce truc embrasse Tess. »

« Pourquoi est-ce que ce crustacé ambulant aux papilles gustatives hypertrophiées embrasse Tess et pas Joel ? Je déteste ça. »

Comme le soulignent certains d’entre eux, cette scène n’existe pas dans le jeu vidéo. Elle a été pensée par les scénaristes de la série, parmi lesquels se trouve l’auteur israélien Neil Druckmann, lui-même à l’origine de la franchise des jeux vidéo qui a inspiré la série.

La raison du baiser

Dans les colonnes du magazine Variety, il explique que lui et les équipes « ont eu une longue conversation sur ce qui était le plus approprié du point de vue thématique pour cet épisode, qui traite de la menace de l’extérieur ».

« Parce que nous sommes cruels avec ces personnages que nous aimons tant, on avait l’impression qu’elle savait que c’en était fini pour elle et comme le briquet qu’elle tente en vain d’allumer ne fonctionne pas, on l’emmène jusqu’au bord de l’horreur avant de lui offrir finalement une issue de secours », ajoute Neil Druckmann.

Au demeurant, la série est restée fidèle à l’original du studio Naughty Dog. Elle suit le duo formé par Joel, trafiquant brisé par une tragédie, et Ellie, l’adolescente qu’il doit protéger, dernier espoir d’un monde quasiment détruit par un virus, où sévissent les zombies.

Les neuf épisodes se déroulent dans cette même Amérique postapocalyptique, verrouillée par une dictature militaire. Joel et Ellie, eux, sont respectivement incarnés par Pedro Pascal, policier de choc de la série Narcos, qui a aussi joué dans Game of Thrones et The Mandalorian, et Bella Ramsey (Game of Thrones). Tous les épisodes seront disponibles sur Amazon Prime Video, le contrat entre HBO et OCS (ancien diffuseur) ayant pris fin le 31 décembre 2022.

À voir également sur Le HuffPost :

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.huffingtonpost.fr

Written by Emilie Grenaud

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Antidépresseurs : le sevrage doit se faire progressivement

    Microids annonce une nouvelle adaptation des Fourmis de Bernard Werber – Actu