in

Covid-19, bronchiolite, grippe… va-t-il falloir remettre le masque ?

L’hiver n’a pas encore commencé qu’il s’annonce déjà rude. Alors que la 8e vague de Covid-19 continue (avec une tendance à la baisse), elle est accompagnée par la bronchiolite, à un niveau inédit depuis plus de 10 ans selon Santé publique France (source 1). Face à la saturation dans les hôpitaux français due à l’épidémie de bronchiolite, un plan blanc a d’ailleurs été déclenché. De plus, l’épidémie hivernale de grippe commence à pointer le bout de son nez : la Bretagne est déjà en phase de pré-épidémie selon le dernier bulletin épidémiologique de Santé publique France (source 2). 

Certains pays de l’hémisphère sud, touchés par l’épidémie de grippe avant ceux de l’hémisphère nord, montrent un exemple de ce à quoi nous pourrions faire face cet hiver. Ainsi, l’Australie a fait face, en plus de la circulation active de la Covid-19, à une sévère épidémie de grippe,  et à un nombre élevé d’enfants hospitalisés suite à une infection au VRS (virus respiratoire syncytial), principale cause de la bronchiolite.

L’Académie nationale de médecine alerte : “la Covid-19 est toujours là, la grippe est de retour, protégeons-nous !” (source 3). Elle rappelle “le risque de surmortalité lié aux co-infections virales” et qu’”on meurt toujours de la Covid-19”, avec en moyenne 70 décès par jour lors de cette huitième vague. 

L’Académie de médecine “justifie une réhabilitation des mesures barrière” (source 4). Il est donc recommandé : 

  • en particulier pour les personnes à risque et leur entourage, de se faire vacciner contre la Covid-19 et contre la grippe ; 
  • de porter un masque de type FFP2 dans les espaces publics fermés pour les personnes à risque et leur entourage, pour les professionnels de santé en contact avec des personnes vulnérables et les femmes enceintes ; 
  • de porter un masque chirurgical “dans les hôpitaux, les dispensaires, les centres de soins et les pharmacies, et dans les espaces fermés accueillant du public, tels que les transports en commun en période d’affluence” ; 
  • sans oublier de se laver les mains et d’utiliser le gel hydro-alcoolique. 

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.santemagazine.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Arkunir arrive à battre Elon Musk sur Twitter (et déchaîne les foules)

    Il jette des œufs sur Charles III et est condamné… à ne plus transporter d’œufs en public