in

COP27: Macron plaide pour «l’nterdiction» de l’exploitation des grands fonds marins

Présent à la COP27 en Egypte, Emmanuel Macron a plaidé lundi pour une «interdiction de toute exploitation des grands fonds marins».

Emmanuel Macron fait entendre sa voix en Egypte. Présent à la COP27, le chef de l’Etat a rappelé que la France soutenait «l’interdiction de toute exploitation des grands fonds marins». Une position assumée qu’il est prêt à porter «dans les enceintes internationales». 

En juin dernier, Emmanuel Macron avait déjà défendu, lors de la conférence des Nations unies pour les océans, l’élaboration d’un «cadre légal pour mettre un coup d’arrêt à l’exploitation minière des fonds en haute mer et ne pas autoriser de nouvelles activités qui mettraient en danger les ecosystèmes océaniques». 

Un plan de deux milliards d’euros 

A la fin de l’année 2021, le président avait annoncé un plan de deux milliards d’euros, sur cinq ans, dans le cadre du programme «France 2030», consacré à l’exploration des fonds sous-marins, notamment pour l’accès aux métaux rares, très convoités à l’heure de la transition énergétique.

Dans son discours, le président de la République a également promis «un programme de préservation positive» pour protéger les «écosystèmes critiques, comme les forêt anciennes, les tourbières, les mangroves ou les zones humides». 

Ainsi, l’objectif est, pour Emmanuel Macron, de reconnaître «à ces écosystèmes un statut particulier et proposer aux Etats qui les abritent des contrats politiques et financiers pour les aider à les préserver». A noter que le Gabon, la Colombie et les Philippines ont «adhéré» à cette démarche. 

CETTE ARTICLE A ETE COPIE SUR www.cnews.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    CHU de Dijon : enquête ouverte après le décès d’une patiente qui aurait été laissée à jeun

    Départ de la Route du Rhum 2022 : à quelle heure et sur quelle chaîne ?