in

Comment la surchauffe des océans affecte la vie marine et les humains qui en dépendent

Jamais les océans n’ont été aussi chauds depuis le début des relevés, et les conséquences de cette surchauffe sur la vie marine sont déjà visibles. Le WWF a dressé la liste des premières observations effectuées à travers les différents océans du monde. Et lorsque la vie marine est touchée, les humains qui en dépendent le sont forcément aussi.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L’inquiétant réchauffement des océans En 2020, les océans ont absorbé l’équivalent de 20 sextillions de joules. Jamais depuis 1955…

Ces derniers jours, le pic enregistré lors des premiers jours d’avril a été égalé, et même légèrement dépassé : 21,1 °C, contre une moyenne (1982-2011) de 20,3 °C. Cette surchauffe a évidemment des impacts majeurs sur le climat, mais pas seulement. La vie marine est la première à subir cette chaleur inédite de l’eau :

  • certaines espèces, comme le hareng et le merlan, partent à la recherche d’eau plus froide et migrent vers les régions polaires ;
  • d’autres espèces, comme la daurade, quittent les côtes pour plonger vers des zones plus profondes ;
  • les espèces qui vivent dans des zones fermées ou quasiment fermées, comme les mangroves, n’ont pas la possibilité de partir vers des eaux plus froides. Cela conduit à une mortalité massive lors des pics de chaleur.
  • les coraux sont les organismes les plus sensibles aux vagues de chaleur sous-marines : ils s’affaiblissent, grandissent moins vite, et finissent par mourir. De nombreux animaux marins dépendent du corail pour se cacher et se nourrir, cela compromet également leur survie ;
  • les animaux des fonds marins sont également concernés : la NOAA a confirmé que plusieurs espèces des fonds de la mer de Béring, notamment de crabes, ont disparu de la zone après une vague de chaleur sous-marine ;
  • les grands mammifères marins, comme les baleines et les phoques, dépendent des poissons. La migration de ceux-ci oblige les mammifères à voyager sur de plus grandes distances pour se nourrir, ce qui les affaiblit ;
  • les humains qui dépendent de la vie marine sont à leur tour affectés : certaines populations des zones côtières et des îles basent leur survie et leur économie sur la pêche. La migration et la disparition de certains poissons est une catastrophe environnementale, mais également humanitaire.      

Ne manquez plus un seul magazine Futura en vous abonnant ! Profitez du confort de recevoir votre magazine directement dans votre boite aux lettres, et à tarif préférentiel.

JE M’ABONNE

JE DÉCOUVRE LE DERNIER NUMÉRO : COMMENT LE COSMOS NOUS INFLUENCE ? 

En choisissant notre offre d’abonnement 1 an, vous recevrez les 4 prochains numéros du Mag’ Futura (148 pages pour décrypter les grands défis d’aujourd’hui et de demain) durant 1 an à 4 € / mois seulement. 

Futura est un média scientifique indépendant et engagé qui a besoin de ses lecteurs pour continuer à informer, analyser, décrypter. Pour encourager cette démarche et découvrir nos prochaines publications, l’abonnement reste le meilleur moyen de nous soutenir.

Written by Emilie Grenaud

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Shadowrocket APK Official: Your Ultimate Guide to Secure and Fast Internet Browsing

    Samsung met à jour les Galaxy Buds2 Pro et ses téléviseurs intelligents avec des capacités audio améliorées