Comment Bien Remplir un Chèque (Pour Éviter les Fraudes et les Arnaques).

C’est vrai qu’avec le paiement sans contact, on fait de moins en moins de chèques en France.

Pourquoi ? Car il y a de vrais risques de se faire escroquer ou arnaquer…

Heureusement, voici le tutoriel pour apprendre à remplir un chèque et éviter les erreurs qui peuvent coûter cher.

Voici comment remplir facilement un chèque en 7 étapes (et éviter les fraudes et arnaques). Regardez :

1. Écrivez le montant en chiffres ici :

Une personne écrivant le montant en chiffres sur son chèque

C’est une étape primordiale pour remplir un chèque.

Il faut remplir la case à droite entourée d’un trait épais.

Devant, il y a souvent le sigle “€” qui veut dire euro.

C’est là qu’on inscrit le montant qu’on doit verser.

Ne laissez aucun espace avant le 1er chiffre

Il est très important de ne laisser aucun espace avant le premier chiffre.

Pour éviter de se faire avoir, il faut mettre un trait qui comble l’espace vide devant le chiffre.

On peut aussi ajouter une ligne à la droite du nombre.

Pourquoi ? Car ainsi personne ne peut ajouter des chiffres pour modifier le montant de la somme.

Si on veut mettre une somme avec des centimes, il faut indiquer les centimes après la virgule.

Ainsi, 20€50 s’écrit 20,50.

2. Écrivez le montant en lettre ici :

Une personne écrivant la somme en lettre sur son chèque

Autre étape incontournable, l’écriture en toutes lettres de la somme.

Elle s’écrit sur la première ligne à gauche après la mention :

– “Payez contre ce chèque en euros”

– “non endossable sauf au profit d’un établissement bancaire ou assimilé”

Il faut bien écrire toute la somme, c’est-à-dire avec les euros et centimes compris.

Elle doit correspondre parfaitement à la somme inscrite en chiffres dans la case à droite.

Si la somme est de 20,50 €, il faut écrire : vingt euros et cinquante centimes.

Ne laissez pas d’espace avant ou après le montant

Dans la mesure du possible, il ne faut pas laisser d’espace avant ou après.

Cela évite les ajouts frauduleux.

S’il reste de la place, complétez l’espace libre avec des traits.

3. Écrivez le nom du bénéficiaire en toutes lettres ici :

Une personne mettant le nom du bénéficiaire sur son chèque

Le bénéficiaire est celui qui va encaisser l’argent.

Il faut donc mettre là le nom de la personne qui va encaisser.

Il faut le mettre sur la 3e ligne après le “à”.

Ce peut être une personne physique, une entreprise, un commerce ou une administration.

Si c’est une personne physique, on peut indiquer Madame ou Monsieur avec le nom propre de la personne.

Pour une entreprise, mettez le nom qui figure sur la facture, ou le nom du commerce.

Mais avant de remplir cet espace chez un commerçant, demandez-lui si vous devez vraiment le faire.

Car bien souvent, il dispose d’un tampon qui permet d’avoir toutes les informations indispensables de manière lisible en 2 secondes.

Ne signez jamais un chèque sans mettre le nom du bénéficiaire

Attention, il ne faut jamais signer votre moyen de paiement sans mettre le nom du bénéficiaire.

Sinon, n’importe qui peut l’encaisser.

Saviez-vous qu’un chèque peut être rédigé au nom de deux bénéficiaires ?

Le problème, c’est que la banque doit vérifier l’accord des deux bénéficiaires avant de l’encaisser.

Mais il existe une exception.

Selon l’article 221 du Code Civil, si deux époux sont les bénéficiaires (Monsieur et Madame XX), l’un des deux époux peut encaisser l’argent.

4. Indiquez le lieu où vous faites le chèque ici :

Une personne indiquant le lieu sur son chèque

Sous la case où on indique le montant à payer, il y a une ligne qui commence par “A”.

Il faut mettre le nom de la commune où a été émis le chèque.

Par exemple, si vous êtes à paris, il faut mettre “Paris”.

5. Ajoutez la date d’aujourd’hui ici :

Une personne mettant la date sur son chèque

Sous la ligne où on indique le lieu se trouve la ligne où on indique la date.

Elle commence par “le” : il faut donc la compléter.

Il est indispensable de mettre la date du jour où vous avez fait votre chèque.

Pourquoi ? Car cette date détermine sa durée de validité.

Mais s’il est présenté à la banque sans date, celle-ci peut vous le refuser.

La durée de validité d’un chèque est 1 an et 8 jours (loi du 9 décembre 2016 n°2016-1691).

Au-delà de ce délai, il ne peut plus être encaissé.

Il faut donc faire attention à la date que vous mettez.

Il est interdit de mettre une mauvaise date

Sachez qu’indiquer une mauvaise date ou une date fausse est un acte frauduleux.

Il ne faut ni l’antidater ni le postdater.

C’est-à-dire qu’il ne faut pas mettre une date antérieure au moment où il a été fait…

Ni mettre une date postérieure au moment où il a été émis.

Mais cela ne vous empêche pas de demander au bénéficiaire de l’encaisser plus tard.

6. Signez votre chèque en bas à droite :

Une personne signant son chèque

C’est évidemment une étape cruciale.

Il faut absolument signer votre chèque sous la mention signature.

La signature est ce qui permet de vérifier votre identité et votre consentement à dépenser cette somme.

Non seulement vous devez toujours utiliser la même signature…

Mais en plus cette signature doit correspondre à celle que vous avez donnée à votre banque.

De quelle signature on parle exactement ?

Celle que vous avez faite au moment où vous avez ouvert votre compte.

S’il n’y a pas de signature, il ne pas être encaissé.

– La bonne nouvelle ? C’est que vous pouvez utiliser la couleur d’encre qui vous fait plaisir pour signer.

Par contre, si votre banque ne peut pas lire automatiquement votre signature à cause d’une couleur d’encre bizarre…

Elle peut vous compter des frais pour un traitement manuel.

Ne signez jamais un chèque avant d’avoir écrit le montant

– Il faut respecter une règle. Ne signez JAMAIS un chèque avant d’avoir inscrit le montant.

Signez-le toujours après l’avoir rempli.

C’est important, car si vous le signez sans mettre le montant et que vous le perdez…

N’importe qui peut mettre n’importe quel montant !

Si un chèque est rempli automatiquement par une machine dans un magasin, vérifiez bien le montant avant de signer.

On n’est jamais à l’abri d’une erreur !

7. Remplissez le talon du chéquier :

Une personne remplissant le talon du chéquier

Attention, ce n’est pas fini !

Votre chèque est bien rempli ? Il faut maintenant remplir son talon.

Cette partie s’appelle aussi la souche.

C’est la partie que vous conservez.

C’est important de le faire pour vous rappeler à qui vous avez fait le paiement, à quelle date…

Et surtout quel est le montant de votre dépense.

On met donc la date, le montant et la référence de la dépense.

On peut aussi y inscrire le n° de facture et le nom du bénéficiaire ou juste le nom du bénéficiaire.

Cela permet d’avoir une trace de cette transaction.

C’est bien plus pratique pour faire son budget et vérifier ses comptes.

N’écrivez rien au dos du chèque

Par contre, il ne faut rien écrire au dos du chèque.

C’est le bénéficiaire qui doit y faire figurer les informations concernant son propre compte et sa banque.

Il doit aussi y mettre sa signature (ou le tampon de l’entreprise) pour l’encaisser.

Peut-on remplir un chèque pour une autre personne ?

En théorie, on ne peut pas remplir un chèque pour une autre personne.

Mais ce qui est sûr, c’est que l’on ne peut signer à la place d’une autre personne.

C’est une fraude très grave.

Pour signer légalement un chèque à la place d’une autre personne, il faut avoir une procuration bancaire sur le compte de cette personne.

C’est la seule façon pour autoriser une personne à faire fonctionner un compte qui ne lui appartient pas.

Quand faire opposition à un chèque ?

On peut faire opposition dans 3 cas :

– La perte du chèque ou du chéquier

– Le vol

– L’utilisation frauduleuse du chèque : quand quelqu’un imite votre signature, modifie le montant…

Dans ces cas-là, il faut immédiatement contacter votre banque pour faire opposition.

Et dans le cas d’un vol, il faut déposer plainte auprès d’un commissariat ou d’une gendarmerie.

Attention, car faire opposition engendre des frais.

Conclusion

une personne remplit un chèque sans faire d'erreur pour ne pas se faire arnaquer

Et voilà, vous savez maintenant comment bien remplir un chèque pour éviter les fraudes et les arnaques 🙂

Facile et rapide, n’est-ce pas ?

Et c’est la même chose pour un chèque de 100 ou de 1000€.

Et c’est valable pour faire un chèque de n’importe quelle banque :

LCL, Banque Postale, BNP, Crédit Agricole, Banque Populaire, CIC, HSBC, Société Générale, Hello Bank, Bred, Crédit Mutuel, Boursorama, Caisse d’Épargne ou Caisse Desjardins (au Canada).

À votre tour…

Vous avez d’autres astuces pour bien remplir un chèque ? Dites-nous en commentaire si ça a été efficace pour vous. On a hâte de vous lire !

Partagez cette astuce

Vous aimez cette astuce ?

Cliquez ici pour l’enregistrer sur Pinterest ou

cliquez ici pour la partager avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

7 Bonnes Raisons d’Arrêter de Payer Par Chèque Dès Maintenant.

Comment Protéger un Chèque Pour Éviter de le Déchirer.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.comment-economiser.fr

banner