in

CHU de Dijon : enquête ouverte après le décès d’une patiente qui aurait été laissée à jeun

Une enquête a été ouverte ce mardi 8 novembre pour faire la lumière sur le décès d’une septuagénaire survenu au CHU de Dijon le 31 août dernier. En attente d’une opération plusieurs fois repoussée, la patiente serait restée plusieurs jours sans manger.

Que s’est-il passé au CHU de Dijon en août dernier ? Une enquête a été ouverte ce mardi 8 novembre concernant le décès d’une septuagénaire. Prise en charge pour une fracture du péroné, cette dernière avait vu son opération repoussée plusieurs fois et aurait été laissé à jeun des jours durant.

Selon les informations de nos confrères du Bien Public, la victime, habitante d’Auxonne, commune située à l’Est de Dijon, se serait plainte auprès de sa fille de ne pas être nourrie, attendant indéfiniment une opération qui ne vint jamais. Au bout de plusieurs jours sans rien manger ni boire, elle serait tombée dans le coma avant de mourir.

La famille a donc décidé de porter plainte auprès de la gendarmerie, en septembre. Les résultats de l’autopsie, qui pourront attester des causes de la mort, sont toujours attendus.

Une enquête interne ouverte

Si l’affaire a rapidement pris de l’ampleur depuis les révélations du Bien Public le 4 novembre dernier, le CHU a fini par répondre aux sollicitations des journalistes, précisant prendre «toute la mesure de la situation.»

«L’établissement est pleinement conscient de l’émotion suscitée. Ce dossier fait l’objet d’une enquête, toujours en cours actuellement. S’agissant par ailleurs d’une patiente prise en charge par le CHU, ces informations sont protégées par le secret médical et ne peuvent être partagées publiquement», ont-ils déclaré ce mardi. 

Le CHU Dijon Bourgogne devait toutefois organiser une conférence de presse ce mardi à 17h afin de s’exprimer sur l’affaire.

CETTE ARTICLE A ETE COPIE SUR www.cnews.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Agnès Pannier-Runacher : tout comprendre à l’enquête visant la ministre

    COP27: Macron plaide pour «l’nterdiction» de l’exploitation des grands fonds marins