in

Christopher Nkunku, blessé, déclare forfait

France's national football team forward Christopher Nkunku (R) reacts after injured during a training session at the team's training camp in Clairefontaine-en-Yvelines, south of Paris, on November 15, 2022, five days ahead of the Qatar 2022 FIFA World Cup football tournament. (Photo by Bertrand GUAY / AFP)
BERTRAND GUAY / AFP France’s national football team forward Christopher Nkunku (R) reacts after injured during a training session at the team’s training camp in Clairefontaine-en-Yvelines, south of Paris, on November 15, 2022, five days ahead of the Qatar 2022 FIFA World Cup football tournament. (Photo by Bertrand GUAY / AFP)

BERTRAND GUAY / AFP

Christopher Nkunku, ici au camp d’entraînement de l’équipe de France à Clairefontaine-en-Yvelines, le 15 novembre 2022.

COUPE DU MONDE – L’hécatombe se poursuit chez les champions du monde en titre : l’attaquant de l’équipe de France Christopher Nkunku, blessé à l’entraînement ce mardi 15 novembre, a déclaré forfait pour la Coupe du monde au Qatar, comme Paul Pogba, N’Golo Kanté, Mike Maignan et Presnel Kimpembe avant lui.

Le joueur de Leipzig, actuel meilleur buteur de Bundesliga, souffre d’une « entorse » au genou gauche, a annoncé la Fédération française de football à la veille du départ des Bleus pour le Qatar, ce mercredi matin.

Le nom de son remplaçant n’a pas été communiqué pour le moment, la FFF étant en attente d’un retour de la Fifa, qui doit l’autoriser à effectuer un changement dans la liste des 26 Bleus. En cas de blessure sérieuse, le règlement permet en effet d’opérer un changement dans cette liste, soumise depuis lundi.

Même s’il ne postulait pas, a priori, pour une place de titulaire, Nkunku apparaissait comme un remplaçant de luxe en équipe de France, malgré ses huit sélections, toutes connues en 2022.

Sacré meilleur joueur du championnat d’Allemagne la saison dernière, l’ancien Parisien venait de fêter ses 25 ans, lundi, au centre d’entraînement de Clairefontaine.

Un contact avec Eduardo Camavinga

Mais ce mardi soir, l’enthousiasme est brutalement redescendu après un contact avec Eduardo Camavinga, lors de l’opposition qui a clôturé le dernier entraînement avant le départ mercredi matin pour Doha.

Nkunku a quitté ses partenaires en se tenant le genou gauche, notamment, comme pour tester ses appuis. Et le bilan médical n’a pas tardé : « Les examens radiologiques passés dans la soirée ont malheureusement révélé qu’il s’agissait d’une entorse », explique la FFF.

C’est une malédiction pour les champions du monde en titre, qui ont enregistré lundi le forfait de dernière minute de Presnel Kimpembe, touché au tendon d’Achille.

Leur gardien N.2, Mike Maignan, avait déjà dû jeter l’éponge, touché à un mollet, comme le duo complice du milieu de terrain de 2018, composé de Paul Pogba et N’Golo Kanté, également forfait.

De retour de blessure, Karim Benzema n’a, de son côté, toujours pas effectué de séance complète à Clairefontaine, comme Raphaël Varane, touché à une cuisse ces dernières semaines et lancé dans une course contre la montre pour être apte le 22 novembre contre l’Australie, date de l’entrée en lice des Bleus au Qatar.

À voir également sur Le HuffPost :

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.huffingtonpost.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Loana : “Je suis bipolaire”

    Call of Duty Modern Warfare 2 réinvente le battle pass et donne son prix