in

«C’est une très mauvaise personne» : plusieurs témoignages accablent Laurence Py, la mère de Lucas et Théo Hernandez

Dans son dernier numéro, le magazine France Football dévoile une enquête sur Jean-François Hernandez, le père de Lucas et Théo, tous deux sélectionnés pour le Mondial de football au Qatar. À travers ce récit, un portrait particulièrement sombre de leur mère, qui les aurait éloignés de leur père.

«On salit mon papa et mon nom depuis trop longtemps». Lauris Hernandez, demi-sœur de Lucas et Théo, les défenseurs de l’équipe de France retenus par Didier Deschamps pour la Coupe du monde de football au Qatar, livre «sa vérité» au sujet du père des jeunes joueurs, Jean-François Hernandez, accusé de les avoir abandonné lorsqu’ils étaient enfants.

C’est dans une enquête de nos confrères de France Football que son témoignage a été relayé. Les journalistes, qui tentaient de retrouver ce père qui ne donnait plus aucun signe de vie, ont interrogé sa première fille, Lauris. Et celle-ci dresse un portrait particulièrement sombre de Laurence Py, la seconde femme de Jean-François Hernandez, et mère des deux footballeurs.

Maltraitance et menaces

«Elle se fait passer pour une gentille, mais c’est une très mauvaise personne». Dans son récit, Lauris Hernandez témoigne des sévices de Laurence Py : frappée avec une cuillère, forcée à manger «jusqu’à ce [qu’elle] vomisse, son doudou déchiré, autant d’actes de malveillance pointée du doigt par cette femme.

«Mon papa était très pris par le football et rentrait tard le soir. Moi, je ne disais rien, j’étais petite […] et je n’avais qu’une envie, c’était de passer du temps avec lui et mes deux frères. Mais elle, c’était une personne très toxique».

Outre Lauris, d’autres proches de Jean-François Hernandez témoignent d’une situation de couple difficile. «Elle voulait le couper de ses amis», témoigne Jean-Luc Reda, un de ses anciens coéquipiers. «Elle lui demandait de l’argent pour les (les enfants) voir», soutient également Colette Ribes, sœur de Jean-François, lui aussi ayant fait carrière dans le football.

«Il faut chercher à comprendre pourquoi il a abandonné 

Un dernier témoignage vient asséner une nouvelle plaie dans la défense de Laurence Py. Celui de Sonia Moldes, l’ex-femme du patriarche, avec qui il s’est mis en couple après s’être séparée de Laurence. «Il faut chercher à comprendre pourquoi il a abandonné comme ça. C’est à cause de cette femme. Au-delà d’être la pire personne que j’ai eue à connaître dans ma vie, c’est une déséquilibrée», raconte-t-elle dans les colonnes de France Football.

En 2004, alors que les frères n’ont que 7 et 6 ans, Jean-François Hernandez échoue à avoir la garde de ses enfants et «abandonne». Il part pour la Thaïlande, puis revient en France il y a quelques années pour «se rapprocher de sa mère, de ses deux sœurs, de sa fille». Reconverti en commercial, il mène une vie loin des médias dans le Sud-Ouest.

Peu avant l’Euro-2021, Lucas Hernandez avait témoigné en défaveur de son père dans un documentaire diffusé sur M6. «Je ne comprendrais jamais comment [son père] a pu partir du jour au lendemain en nous abandonnant, ma mère, mon petit-frère». Il disait d’ailleurs ne pas savoir «s’il est vivant ou s’il est mort».

La lourdeur des témoignages pourrait peser sur les deux frères à moins de deux semaines du lancement de la Coupe du monde au Qatar. Ils n’ont, pour l’heure, pas réagi à ces déclarations à l’encontre de leur mère.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.cnews.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Faustine Bollaert : elle se confie sur une habitude étrange de son mari : Femme Actuelle Le MAG

    Un disparu recherché après l’effondrement de deux immeubles à Lille