in

c’est parti ! Des résultats très attendus

DIRECT. Elections de midterms 2022 aux Etats-Unis : c'est parti ! Des résultats très attendus

MIDTERMS. Le vote s’est ouvert ce mardi 8 novembre 2022 aux Etats-Unis pour les midterms, les élections de mi-mandat. Les Américains doivent élire une grande partie de leur Parlement national et trancher de nombreux sujets locaux. Les résultats, eux, ne commenceront à être connus qu’au petit matin, mercredi.

L’essentiel

  • Les bureaux de vote ont ouvert aux Etats-Unis pour les élections de mi-mandat (midterms). Depuis ce mardi 8 novembre 2022 à la mi-journée, les premiers américains peuvent voter prendre part à un vote qui doit permettre d’élire les 435 députés de la Chambre des représentants et 35 sénateurs. Une myriade d’élections locales ont également lieu en même temps.
  • Le président Joe Biden (Parti démocrate) apparaît fébrile à l’heure de ces midterms car le président des Etats-Unis devrait, selon les projections, perdre la majorité à la Chambre des représentants. De quoi compliquer la fin de son mandat car il devrait obtenir l’approbation de la Chambre pour faire passer ses lois. Du côté du Sénat, l’incertitude est totale sur le résultat.
  • Donald Trump, même sans être candidat, pourrait être le grand gagnant de ces midterms si la victoire du Parti républicain à la Chambre des représentants venait à se confirmer. Très impliqué dans la campagne, il pourrait se servir de cet élan pour se lancer dans la course à la présidentielle de 2024.
  • Les résultats de ces midterms ne commenceront à être connus que mercredi au petit matin (heure française).
  • Suivez les dernières informations sur les élections de mi-mandat aux Etats-Unis sur Linternaute.

Que disent les sondages sur les midterms de 2022 ?

Aux Etats-Unis, ces midterms s’apparentent à un cumul d’élections législatives, sénatoriales, voire régionales ou départementales. Il est ainsi difficile de réaliser des sondages sur les intentions de vote. Cependant, de nombreuses enquêtes sont menées, permettant de prendre le pouls du pays. Malgré de très nombreux scrutins à travers le pays, une question générale permet de mettre en évidence la polarisation de la population : “les électeurs veulent-ils des démocrates ou des républicains au Congrès ?” La courbe ci-dessous, réalisée à partir des derniers sondages recueillis par le site américain Fivethirtyeight, montre ainsi qu’aucune majorité ne se dégage véritablement.

En direct

18:45 – Un bureau de vote déplacé en Louisiane après une alerte à la bombe, des midterms sous tension

Les midterms ont lieu dans un climat tendu aux Etats-Unis, où la population est encore bouleversée par l’assaut du Capitole du 6 janvier 2021. Le pays craint des débordements dans les bureaux de vote, et en Louisiane, un d’entre eux a été déplacé d’une école à une autre après une alerte à la bombe, selon les autorités locales. Des informations rapportées par le média américain NBCnews.

NBCNews rapporte également que les agences américaines de renseignement et de police se sont préparées à faire face à diverses menaces potentielles sur les midterms, dont les violences d’extrémistes, les cyberattaques, la désinformation sur les réseaux sociaux et l’intimidation d’électeurs. Le média américain rapporte qu’un membre du ministère de la Justice a déclaré que, malgré les mois de préparation et d’exercices de mise en situation, les employés du ministère sont “anxieux et sur les nerfs”.

18:33 – Aux midterms, un vote sanction contre le président Biden trop gaffeur ?

Joe Biden risque d’être le perdant des élections de mi-mandat aux Etats-Unis, tous les sondages s’accordent sur ces prévisions. Le résultat des midterms, vraisemblablement défavorable au camp démocrate, serait-il l’expression d’un vote sanction contre la politique du président ? Ou alors le signe d’un manque de confiance des électeurs en leur chef d’Etat qui a plusieurs fois fait preuve de maladresses, d’absences ou de gaffes qu’un président ferait mieux d’éviter ? Retour sur les dérapages et sortie inattendues de Joe Biden durant la première partie de son mandat.

18:10 – Donald Trump a voté

Donald Trump est allé voter pour les midterms, ce mardi 8 novembre, aux alentours de 17h30 (heure française). L’ancien président des Etats-Unis s’est rendu dans un bureau de vote de Palm Beach, ville dans laquelle il réside. A la sortie, il a déclaré avoir voté pour Ron de Santis pour le poste de gouverneur de l’Etat. Il s’agit du candidat du Parti républicain et de son principal rival en vue de la présidentielle de 2024. Il n’a toutefois pas détaillé ses autres décisions.

18:03 – Des isoloirs.. pas très isolés

Des isoloirs... pas très isolés - Midterms 2022 ©Bonnie Cash/UPI/Shutterstock/SIPA

A la différence de la France où les isoloirs permettent de faire son choix en toute sérénité, aux Etats-Unis, le geste démocratique est davantage ouvert à la vue de tous, comme ici à l’Old Stone School de Hillsboro, en Virginie.

17:45 – La Géorgie, résultat serré pour les midterms ?

En 2020, les candidats avaient longtemps attendu l’annonce du résultat de la présidentielle en Géorgie qui avait été l’un des Etats les plus serrés : 49,49% pour Joe Biden contre 49,26% pour Donald Trump. En 2022, à l’heure des midterms l’issue du scrutin pourrait de nouveau se jouer à peu de chose. Démocrates comme Républicains espèrent l’emporter et les électeurs des deux camps se sont a priori fortement mobilisés en témoignent les plus de 2,5 millions de votes anticipés enregistrés entre le 3 et le 5 novembre. Cette mobilisation devrait de nouveau s’observer ce 8 novembre. Le match des midterms en Géorgie est aussi scruté car là encore les électeurs votent pour le sénateur et le gouvernement de l’Etat. Pour être élu à la tête de la Géorgie c’est le candidat républicain qui apparait en tête dans les sondage et devrait, sauf surprise, l’emporter. Au Sénat, la bataille est plus rude entre le démocrate sortant Raphael Warnock et le footballeur converti à la politique Herschel Walker. Le candidat républicain a plusieurs fois fait les gros titres durant la campagne et a été épinglé par la presse pour ses nombreux mensonges au sujet de sa carrière mais surtout pour son rapport à l’avortement : l’homme est un pro-vie convaincu et un violent détracteur de l’IVG mais est par ailleurs accusé d’avoir forcé deux femmes avec qui il entretenait des relations extraconjugales à avorter. Une positon difficile à défendre.

17:17 – Le prix de l’essence aux Etats-Unis, décisif dans le résultat des midterms ?

 Aux Etats-Unis, résultat des élections et prix de l’essence sont intimement liés et le camp démocrate sait qu’il a beaucoup à perdre ou à gagner selon le coût du carburant affiché dans les stations-service ces prochains jours. Pour mettre toutes les chances de son côté lors des élections des midterms 2022, ce 8 novembre, Joe Biden a oeuvré ces dernières semaines à faire baisser le prix du gallon d’essence qui a explosé lorsque la guerre en Ukraine s’est déclarée. Alors qu’en juin, l’essence était vendue au prix fort de 5 dollars le gallon, le 1er novembre 2022 la même quantité de carburant était vendue à 3,25 dollars, un prix nettement plus avantageux mais toujours supérieur aux tarifs exercés avant le conflit russo-ukrainien. Les démocrates osent espérer que les Américains retiendront leurs efforts pour diminuer le prix de l’essence plutôt que l’inflation de 8% qui touche le pays et qui se mesure facilement par le prix de l’essence. RFI explique que d’après plusieurs sondages, les Américains jugent l’état de l’économie et la qualité de la politique gouvernementale en partie grâce au prix de l’essence à la pompe : quand le prix augmente ils estiment que le gouvernement n’agit pas assez en faveur de leur pouvoir d’achat tandis que lorsque le coût de l’essence diminue les électeurs sont plus à même de reconduire les élus en place. Si Joe Biden souhaite garder ses forces en nombre suffisant, il a donc tout intérêt à limiter l’augmentation des prix qui grimpent en flèche.

16:52 – Triple bataille entre Trump et Biden en Pennsylvanie

Sur les 50 Etats américains, certains retiennent plus l’attention que d’autres et c’est le cas de la Pennsylvanie. Au nord-est des Etats-Unis, la Pennsylvanie est la terre natale de Joe Biden et un terrain toujours très convoité lors des élections mais qui n’est jamais facilement acquis. En 2020, Joe Biden avait bénéficié d’une très légère avance dans l’Etat en recueillant 50,01% des suffrages contre Donald Trump qui espère voir le camp républicain l’emporter cette fois. Mais les Démocrates croient en leur capacité à maintenir la Pennsylvanie sous leur coupe et ont fait venir tous leurs poids lourds notamment l’éloquent Barack Obama. Outre l’élection des députés qui mesure la popularité d’un camp, se jouent aussi les élections du gouverneur et du sénateur de l’Etat. Pour la première bataille, le combat semble déjà gagné pour le candidat démocrate fort de 51,8% des intentions de vote selon les sondages mais pour le siège sénatorial rien n’est moins sûr. Les démocrates défendent leur candidat affaibli par une attaque dont les effets étaient encore visibles lors du débat contre le candidat républicain très médiatisé. Mais ces problèmes de santé n’invalident pas le prétendant démocrates aux yeux des électeurs puisqu’il compte encore quelque dizième de point d’avance sur son rival : 46,8% contre 46,4%.

16:25 – La légalisation du cannabis soumise au vote lors des midterms

Parmi les référendums organisés lors des midterms, certains portent sur la légalisation du cannabis. Ils sont cinq Etats à poser la question à leurs électeurs ce mardi 8 novembre : l’Arkansas, le Missouri, le Maryland, le Dakota du Nord et le Dakota du Sud. A noter que tous ces territoires autorisent déjà l’utilisation médicinale du cannabis. Le “oui” devrait l’emporter dans trois premiers Etats sans trop de difficultés à en croire les sondages cités par le Times. En revanche dans les deux Dakotas la légalisation de la marijuana s’annonce plus difficile, dans le Nord les électeurs semblent majoritairement opposés à l’idée même si les défenseurs de l’herbe ont bénéficié d’une campagne plus visible tandis qu’au Sud le match s’annonce serré avec 51% des électeurs qui se disent contre la légalisation selon les sondages, pourtant en 2020 les électeurs avaient approuvé la mesure avant que la Cour Suprême de l’Etat rejette la décision.

15:58 – Qui sont les gouverneurs élus lors des midterms ?

En plus de voter pour les députés, les électeurs 36 Etats sont aussi chargés de voter pour leur nouveau gouverneur. Mais quel est le rôle d’un gouverneur ? Il s’agit du chef de l’exécutif dans un Etat fédéral des Etats-Unis. Le gouverneur élu au suffrages universel direct tous les quatre ans (deux ans exceptionnellement dans le Vermont et le New Hampshire) s’occupe de donner une ligne politique au fonctionnement d’un Etat en étant modéré par un Sénat et une Chambre élus à l’échelle de l’Etat et qui disposent du pouvoir législatif. Le gouverneur est en quelque sorte le leader politique d’un Etat qui voit ses compétences inscrites dans la Constitution américaine. L’orientation politique du gouverneur est souvent un bon indice sur la popularité d’un camp dans un Etat. Ce mardi sur les 36 postes e gouverneurs remis en jeu, 17 sont tenus par des Démocrates et 19 par des Républicains.

15:31 – Des midterms sous tension, la crainte de débordements violents

Les élections de mi-mandat vont-elles être perturbées ce mardi 8 novembre ? C’est ce que craignaient les responsables de l’application des lois locales dans tous les Etats-Unis redoutant des actes de violence à quelques jours des scrutins et ils avaient a priori de bonnes raisons de s’inquiéter. A l’heure du vote, des électeurs républicains armés ont été vus près des bureaux de vote d’Arizona, Etat gagné d’une courte tête par les Démocrates en 2020 et dans lequel les soutiens trumpistes disent se protéger d’une nouvelle élection volée après le résultat de la présidentielle il y a deux ans. Dans ce climat sous tension, des militants radicaux ont vite fait de basculer dans la violence plus que la simple dissuasion ou menace.

Les craintes sont aussi dues aux harcèlements et agressions de politiques à l’instar du mari de Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants des États-Unis, agressé au marteau il y a deux semaines. “Les responsables électoraux sont suivis jusqu’à chez eux… se faisant menacer de mort alors qu’ils quittent le bureau. Vous avez des responsables électoraux qui ont vu des manifestants armés se présenter devant chez eux”, a d’ailleurs relaté Lawrence Norden, directeur principal du programme Élections et gouvernement du Brennan Center, un institut de droit américain.

15:00 – A Los Angeles des municipales sur fond de racisme lors des midterms

Ce mardi 8 novembre, les électeurs de Los Angeles non seulement de voter pour leurs députés doivent élire leur nouveau maire. La candidate démocrate Karen Bass a longtemps fait la course en tête et était persuadée de devenir la première femme et la première personne de couleur à prendre la tête de la deuxième ville du pays. Mais les chances de victoire de la Démocrate ont été rebattues à cause de propos tenus dans son propre camp. Le 9 octobre, une discussion entre élus du conseil municipal démocrates impliquant la présidente Nury Martinez a fuité dans le Los Angeles Times. Problème ? Le présidente du conseil municipal y tient avec ses collègues latinos-américains des propos racistes à l’égard de la communauté noire, en plus de stratégie visant à limiter le pouvoir des élus noirs. De quoi jeter un froid et le doute sur les ambitions des élus démocrates à Los Angeles et surtout de quoi détourner les électeurs du vote démocrate. De là à faire élire le milliardaire et anciennement républicain Rick Caruso plutôt que l’ancienne assistante et maternelle et député démocrate Karen Bass ?

14:37 – Quand les résultats des midterms seront-ils connus ?

Le vote pour les élections des midterms va se prolonger jusqu’à tard dans la nuit car si presque tous les bureaux de voter ferment autour de 20 heures avec un pays étendu sur quatre fuseaux horaires le scrutin va tenir en longueur. Et il pourrait en être de même pour le résultat. L’issue définitive des scrutins législatives sur la composition du Congrès pourrait ne pas être être connue au lendemain du scrutin mais plusieurs jours après. Aux Etats-Unis, les spécialistes ont pour habitude de parler de “semaine électorale” plutôt que “soirée électorale” pour les midterms. “Je doute fortement que nous sachions qui contrôle les deux chambres du Congrès d’ici la fin du jour du scrutin. Je pense que nous devons nous préparer pour un jour du scrutin qui s’étendra probablement sur la semaine”, a notamment déclaré Ashley Koning, professeure de recherche adjoint et directeur du Eagleton Center for Public Interest Polling à l’Université Rutgers à la ABC.

14:07 – L’esclavage moderne sera-t-il aboli dans quelques Etats ?

Ce mardi, lors des midterms, les Américains doivent également s’exprimer sur des sujets locaux. Ainsi, dans certains Etats, la question de l’esclavage moderne et de la servitude sera abordée. Si cela bel et bien aboli depuis 1865, ils existent toujours sous une autre forme, bien autorisée dans la loi : “en punition d’un crime dont le coupable aura été dûment condamné.” Ainsi, outre-Atlantique, des détenus peuvent être contraints de travailler pour des salaires dérisoires, “en moyenne, 20 centimes par heure” assurait au Parisien, en 2018, Clara Grisot, de l’ONG Prison Inside. Dans certains Etats, le travail n’est même pas payé. Ces peines d’esclavage moderne, cinq Etats américains veulent y mettre fin : l’Alabama, la Louisiane, l’Oregon, la Tennessee et le Vermont. Ce sera aux électeurs de ces Etats de trancher la question.

13:46 – 284 femmes candidates pour la Chambre des représentants et le Sénat

CNN rapporte que pour ces midterms, 284 femmes sont candidates à des fonctions électives sur le plan national. Ainsi, 263 femmes briguent un poste de députée à la Chambre des représentants, tandis que 21 visent un siège de sénatrice. 

13:26 – Plus de 44 millions de vote par correspondance enregistrés

Selon un décompte tenu par NBC News, 44 155 599 votes anticipés ont été enregistrés aux Etats-Unis pour les midterms à la date de ce 8 novembre. Les données disponibles établissent qu’il s’agit principalement de femmes (53%) et de personnes âgées de 65 ans ou plus qui ont recours à ce mode de vote. 54% ont utilisé le vote par courrier et 46% le vote anticipé en personne.

LIRE PLUS

Les sondages sont particulièrement serrés et le résultat incertain à l’approche de ces midterms. Mais Joe Biden et les démocrates ont l’histoire contre eux. “Le président a perdu la majorité à la Chambre des représentants 36 fois sur 40”, lors des midterms, a expliqué à Linternaute Marie-Christine Bonzom, ex-journaliste française pour la BBC et Voice of America. Vendredi 4 novembre, Marin Fortin-Bouthot, chercheur et coordonnateur de l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand de Montréal (Canada), a confié à Linternaute que “pour la Chambre des représentants, il y a à peu près 85% de chances que les républicains l’emportent.” Quant au Sénat, “la course est plus serrée. C’est même extrêmement serré.” Ci-dessous, le dernier sondage sur les intentions de vote des Américains pour les midterms, Chambre des représentants et Sénat confondus :

A quel résultat s’attendre à la Chambre des représentants lors des midterms 2022 ?

La Chambre des représentants va être entièrement renouvelée le 8 novembre prochain. Les 435 sièges qui forment cette assemblée sont tous remis en jeu. A majorité démocrate, le parti du président Biden, la chambre basse du Parlement pourrait basculer du côté des Républicains. Pour avoir la majorité, tout parti doit avoir, au moins, 218 députés. Selon le site américain 270towin, qui compile les prédictions de six instituts de sondages (Sabato’s Crystal Ball, The Cook Political Report, Inside Elections, FiveThirtyEight, Split Ticket), les Républicains pourraient bien reprendre le contrôle de l’institution, qu’ils ont perdu en 2018.

Indications de lecture de la carte : les couleurs foncées (bleu et rouge) correspondent aux victoires quasi-assurées des candidats dans leurs circonscription. Plus la couleur s’éclaircie, plus il existe une incertitude. Les circonscriptions de couleur brune sont celles dans lesquelles l’incertitude est la plus totale. La lecture de la barre permet donc d’avancer que les Républicains semblent en bonne position pour l’emporter.

A quel résultat s’attendre au Sénat lors des midterms 2022 ?

Du côté du Sénat, c’est un tiers de l’hémicycle qui est renouvelé, soit 35 sièges. Il s’agit, lors de ces élections, du principal enjeu, la chambre haute ayant plus de poids aux Etats-Unis. Mais là, l’équation est plus complexe qu’à la Chambre des représentants. Aujourd’hui, le Sénat compte 51 élus démocrates et 50 républicains. Lors de ces midterms, 22 des 35 postes soumis au vote des électeurs concernent des sénateurs républicains. Pour être élu, chaque sénateur doit convaincre tout un Etat, et non pas seulement sa circonscription. Les démocrates ayant une cote de popularité légèrement plus élevée, cela pourrait leur être favorable. Pourrait seulement car les jeux sont loin d’être faits, ainsi que l’explique la carte du site américain 270towin, qui compile, là aussi, les prédictions de six instituts de sondages (Sabato’s Crystal Ball, The Cook Political Report, Inside Elections, FiveThirtyEight, Split Ticket).

Indications de lecture de la carte : comme pour la carte de la Chambre des représentants, plus la couleur est vive, plus la certitude de victoire est élevée. A noter qu’il ne faut prendre en compte que les chiffres centraux. Les indications “2” (en vert), “34 no 2022 election” et “no 2022 election 29” correspondent aux sièges qui ne sont pas remis en jeu lors de cette élection.

Quel résultat peut envisager Joe Biden lors des midterms 2022 ?

Si, au cours de l’été, la cote de popularité de Joe Biden était remontée, elle s’est, ces dernières semaines, stabilisée voire même amenuisée. Il faut dire que le contexte social aux Etats-Unis est électrique, marqué par une inflation galopante qui inquiète au sein de la société. Or, le président américain ne semble pas en faire son cheval de bataille, lui qui préfère miser sur la garantie du droit à l’avortement, diminué depuis la décision de la Cour suprême cet été (lire plus bas). Le locataire de la Maison blanche n’apparait pas en mesure de renverser le cours de l’histoire qui, lors des élections de mi-mandat, a toujours (ou presque) été défavorable au président en fonction. Le basculement de la Chambre des représentants du côté de l’opposition est quasi-systématique et semble, une nouvelle fois, inéluctable en 2022. Compte-tenu des projections faites par les instituts de sondages, le président américain peut toutefois espérer limiter la casse et conserver la majorité au Sénat,. Il n’empêche qu’il reste un président particulièrement impopulaire et devrait ressortir affaibli de se scrutin en devant se soumettre à une cohabitation.

Quel résultat peut envisager Donald Trump lors de ces midterms 2022 ?

Donald Trump n’est pas candidat aux élections de mi-mandat. Ni à un poste de député, ni de sénateur, pas moins de gouverneur ou d’élu local. Pourtant, c’est peu dire que le prédécesseur de Joe Biden s’implique dans la campagne des Républicains, lui qui multiplie les apparitions aux côtés des candidats de sa famille politique, à travers tout le pays. Indirectement, le milliardaire joue gros. En s’exposant autant, il semble vouloir déjà prendre le pouls d’une Amérique qu’il envisagerait à nouveau gouverner (le prochain scrutin présidentiel est en 2024). Soutien affiché de plusieurs aspirants à des fonctions électives, dont certains affirment toujours ne pas reconnaître l’élection de Joe Biden en 2020, Donald Trump se risque à ce que ces élections s’apparent à un vote contre sa personne, à travers les candidats. Au risque de voir sa cote de popularité chuter et sa légitimité pour 2024 avec, mais aussi avec l’espoir de sortir ragaillardi de cet appel aux urnes, à travers des victoires des Républicains, en vue de se lancer sur le chemin de le reconquête de la Maison blanche.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.linternaute.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Abeille, taupe, escargot…à la rencontre des animaux du jardin : Femme Actuelle Le MAG

    Faire disparaitre l’acné et les imperfections sur Photoshop