in

« Black Panther : Wakanda Forever » : le résumé 100% spoilers

Okoye et le reine Ramonda
Eli Adé / Marvel Okoye et le reine Ramonda

Eli Adé / Marvel

Okoye (Danai Gurira) et le reine Ramonda (Angela Bassett) dans « Black Panther : Wakanda Forever »

CINÉMA – Le Wakanda est de retour dans les salles obscures avec Black Panther : Wakanda Forever au cinéma ce mercredi 9 novembre. Chadwick Boseman, l’acteur qui incarnait le personnage principal, est mort suite à un cancer du côlon. Son décès a été un choc pour son équipe. S’ils ont choisi de continuer la production, mais n’ont pas souhaité trouver un nouvel acteur pour le rôle de T’Challa/Black Panther.

L’intrigue de Black Panther : Wakanda Forever se passe donc à la suite de la mort du souverain du Wakanda. Pendant 2 heures 47, Marvel aborde le thème du deuil et de la transition qui suit, sur fond de géopolitique. Nate Moore, le producteur du film explique dans les notes de production : « Pour que l’histoire du Wakanda puisse se poursuivre dans un monde où T’Challa n’existe plus, il semblait logique d’explorer ce que cette perte signifie pour son entourage ».

C’est aussi une histoire avec différents points de vue : celui du Wakanda, celui de la CIA (ou des États-Unis en général) et celui de Talokan, une civilisation secrète, sous-marine aussi riche et forte que le Wakanda. Le Talokan est dirigé par Namor, un être sous-marin doté d’une force surhumaine que son peuple appelle le « dieu serpent à plumes ». Le HuffPost a pu voir le film en avant-première et voici ce qu’on en a retenu.

ATTENTION SPOILERS

Cet article donne des détails sur des scènes du film Black Panther : Wakanda Forever

Vous êtes sûr de vouloir savoir ? Vraiment sûr ? Alors c’est parti.

Le deuil du roi

Dès la première scène il n’y a pas de doute sur le fait que le film représente un moyen pour le public de dire adieu à T’Challa. Le public est emporté dans l’atelier de sa sœur Shuri (Laetitia Wright) et vit le décès de T’Challa avec elle et leur mère, la reine Ramonda (Angela Basset). On se retrouve ensuite à l’enterrement du roi, un évènement à la fois triste et joyeux puisqu’au Wakanda, la mort n’est pas la fin.

scène des funérailles du roi T’Challa
Marvel Studios scène des funérailles du roi T’Challa

Marvel Studios

Scène des funérailles du roi T’Challa pendant « Black Panther : Wakanda Forever »

À l’instar d’Avengers Endgame (le dernier film dans lequel Chadwick Boseman incarne Black Panther), le public fait un bond dans le temps après les premières minutes du film. Ici, on se retrouve un an après la mort du roi.

La reine Ramonda qui est désormais à la tête du Wakanda doit faire face à plusieurs choses. La mort de son fils lui pèse, mais elle réussit à aller de l’avant grâce à ses croyances. Elle s’inquiète pour Shuri qui, elle, n’a pas l’air de surmonter cette perte. Shuri semble de plus en plus tourner le dos aux traditions et croyances wakandaises.

Les conséquences des actions de T’Challa

Côté politique, ça ne va pas non plus. Ramonda est acculée par les critiques des autres pays. Maintenant que la véritable ampleur des richesses du Wakanda est connue de tous, ils considèrent que le pays n’est pas assez impliqué pour aider le monde. Elle doit également faire face aux attaques de réserves de vibranium commises par des mercenaires missionnés par certains gouvernements.

Enfin, elle découvre l’existence de Namor, qui n’est pas dépeint comme une personne pacifique, cependant leurs intérêts pourraient être communs.

« Les inquiétudes de Namor trouvent une résonance chez Ramonda et Shuri car leurs nations ont pas mal de points communs. Cependant, leurs avis divergent quant à la solution à adopter », explique Nate Moore.

Namor, le roi de Talokan une civilisation secrète et sous-marine. Il est incarné par Tenoch Huerta
Marvel Studios Namor, le roi de Talokan une civilisation secrète et sous-marine. Il est incarné par Tenoch Huerta

Marvel Studios

Namor, le roi de Talokan une civilisation secrète et sous-marine. Il est incarné par Tenoch Huerta.

Introduction des nouveaux personnages

En plus de traiter le thème du deuil, Ryan Coogler introduit de nouveaux personnages à l’image de Riri Williams et Namor. L’implication de Riri Williams avec la CIA la place au centre de l’intrigue. Elle a fabriqué le détecteur sous-marin de vibranium qui éveille la colère de Namor et de son peuple. Il fait son apparition lorsque Ramonda essaye de montrer à Shuri comment aller de l’avant, et leur première rencontre n’est pas très chaleureuse.

Lors d’une bataille entre les trois clans, Shuri et Riri se font kidnapper par des soldats Talokanil. C’est le moment pour elles et les spectateurs de découvrir les magnifiques images de Talokan et d’en apprendre plus sur Namor. Les images de Talokan ont nécessité deux ans de travail. « Nous voulions que la ville sous-marine soit moderne mais qu’elle comprenne des éléments d’architecture qu’ils auraient été emportés de la surface. La cité se devait d’être mystérieuse, provocante et somptueuse » déclare Hannah Beachler, cheffe décoratrice de Black Panther 2.

La guerre est déclarée ?

La reine Ramonda, qui a déjà perdu son mari et son fils, est prête à tout pour retrouver Shuri. Elle se tourne alors vers l’espionne la plus qualifiée du Wakanda, Nakia (Lupita Nyong’o) qui vit désormais à Haïti. Elle n’a pas remis les pieds au Wakanda depuis plus de 5 ans (depuis la venue de Thanos et c’est important pour la suite). Cependant elles sont loin de se douter que Shuri et Namor sont en train de se lier d’amitié.

Dans sa mission pour retrouver Shuri, Nakia blesse mortellement une Talokanil et c’est le début de la guerre entre les deux royaumes. Pour se venger, Namor tue Ramonda et laisse une semaine au Wakanda pour se préparer à la guerre qui opposera les deux peuples.

La naissance de la nouvelle Black Panther

La seule représente de la famille royale doit maintenant faire face à ses responsabilités. Se sentant trahie, elle se remet à la fabrication d’une herbe-coeur synthétique pour acquérir les pouvoirs de Black Panther. Elle avait déjà tenté l’expérience pour sauver son frère de la mort, mais sans succès. C’est la deuxième fois que l’on voit Shuri perdre un membre de sa famille. Elle se lance dans l’élaboration de l’herbe-coeur synthétique et y arrive mais d’autres surprises l’attendent.

Shuri pendant le rituel de transformation en Black Panther
Marvel Studios Shuri pendant le rituel de transformation en Black Panther

Marvel Studios

Shuri (Letitia Wright) pendant le rituel de transformation en Black Panther

La nouvelle Black Panther est le fer de lance de l’armée qui s’est constituée au Wakanda pour faire face aux très puissants Talokanil menés par un Namor invincible ou du moins c’est ce qu’il croit.

Comme dans le premier Black Panther, ce n’est pas un film dans lequel on identifie clairement le vilain et le gentil, les personnages sont gris. Malgré tout, la CIA est n’est pas réellement du côté des gentils.

Au final Black Panther : Wakanda Forever marche dans les traces du premier. Ce n’est pas un film dans lequel on identifie clairement le côté des « vilains » et celui des « gentils ». Malgré tout, on comprend facilement que la CIA est n’est pas réellement du côté des « gentils ».

Là où le premier montrait comment T’Challa devait faire face à l’adversité pour accéder à son trône, cette suite se concentre sur la transition. Elle montre comment Shuri surmonte le deuil. Elle passe par le déni, la culpabilité, la tristesse, la colère et enfin l’acception. Ce n’est qu’à la fin que la désormais nouvelle Black Panther réussi à dire au revoir à son frère.

Elle est aidée par Nakia, la femme qu’il aimait et ce n’est pas anodin. Pour aller de l’avant elle pratique le rituel que lui avait conseillé sa mère. Des images de Chadwick Boseman planent en fond sur « Lift Me Up » de Rihanna.

Le film s’est construit autour de la mort de Chadwick Boseman, alors forcément Black Panther : Wakanda Forever est rempli d’émotion. Si l’intrigue oscille entre choses attendues et d’autres plus surprenantes, le long-métrage reste tout de même dans la ligne éditoriale de Marvel. Et donne surtout envie de revoir les personnages dans de nouvelles aventures.

À voir également sur Le HuffPost :

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.huffingtonpost.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    La mère témoigne contre son fils dans un procès pour meurtre ; L’accusateur de Weinstein revit des abus présumés – TCD Sidebar

    McDonald’s présente un siège gaming capable de garder votre burger au chaud, et c’est très très moche