in

Antibiotiques : vers une pénurie d’amoxicilline ?

“Les tensions pourraient durer jusque mars 2023“, a exprimé l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) pour France Info. L’amoxicilline, antibiotique majoritairement utilisé en France pour traiter les infections bactériennes, s’ajoute à la liste des médicaments qui manquent dans les pharmacies, et ce dans toute l’Europe. “Il y a une pénurie globale de plein de médicaments : anti-inflammatoires, paracétamol, antibiotiques…”, estime le Dr Franck Gugon, médecin phytothérapeute. 

Des nouvelles recommandations d’utilisation

L’ANSM et le ministère de la Santé doivent communiquer d’ici peu à ce sujet afin d’établir de nouvelles recommandations d’utilisation. En attendant, l’Agence du médicament dit mettre “tout en œuvre” pour “sécuriser la situation” et “garantir les besoins des patients“. Il pourrait être préconisé de diminuer la prescription d’antibiotiques, et de réduire la durée de traitement. L’Agence nationale du médicament a d’ailleurs déjà demandé aux pharmacies de ne pas dépasser un certain nombre de boites d’antibiotiques, en particulier des formes buvables qui sont celles qui manquent le plus.

Quelles sont les causes de la pénurie ?

Quelles sont les causes de ces ruptures d’approvisionnement ? Tout d’abord, les antibiotiques sont de plus en plus utilisés. Majoritairement prescrits en cas d’otite, d’angine bactérienne ou encore d’abcès dentaire, sont très utilisés en hiver où les infections se propagent plus facilement. Aussi, “c’est parce que la production de la majorité des antibiotiques a été délocalisée en Asie depuis quelques dizaines d’années, et ça nous retombe dessus”, selon le Dr Gugon. Face à cela, les laboratoires français fabriquant des antibiotiques sont appelés à augmenter leur production (qui avait baissé lors de la pandémie de Covid-19), et de nouvelles solutions d’importations devraient être identifiées. Même si les tensions sont censées toucher uniquement l’amoxicilline, les autres antibiotiques, plus prescrits pour compenser, devraient rapidement se retrouver en risque de pénurie eux-aussi. 

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.santemagazine.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    C8 et Hanouna mis en demeure pour leur traitement

    123 migrants ne pourront pas entrer en France