Artstrip world

à l’Assemblée, le texte devrait être voté sans difficulté

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, lors d’une séance de questions au gouvernement, mardi dernier. Arthur Nicholas Orchard / Hans Lucas via Reuters Connect

DÉCRYPTAGE – Le projet Lopmi, défendu par Gérald Darmanin, a été adopté au Sénat.

Après la pluie, le beau temps? Ce lundi, les députés commencent l’examen du projet de loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur (Lopmi). Si les débats s’annoncent comme toujours agités, les embûches semblent moins importantes que lors des discussions budgétaires pour l’exécutif. Le texte, défendu par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, prévoit d’allouer 15 milliards d’euros supplémentaires aux forces de sécurité. Il inclut le renforcement des moyens pour lutter contre la cybercriminalité, la constitution de 200 nouvelles brigades de gendarmerie pour assurer la sécurité dans les zones rurales et la création de 8500 postes de policiers et de gendarmes, dont 3000 dès 2023. Par ailleurs, en vue de la Coupe du monde de rugby et des Jeux olympiques, il projette de créer 11 nouvelles unités de forces mobiles spécialisées dans l’intervention rapide.

Lors de son passage au Sénat, le texte a largement été adopté, par 307 voix contre 27, avec notamment, les votes favorables…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

Black Friday

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.lefigaro.fr

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *