in

8 raisons pour lesquels vous ne perdez pas de poids

Pourquoi je n’arrive pas à maigrir alors que je fais attention à tout ce que je mange ? Pourquoi je ne perds pas de poids alors que je fais du sport et un régime alimentaire ? Voilà des questions que certaines d’entre-vous, désabusées, se posent. Effectivement, si toutes les causes médicales (prise de médicament, effets secondaires d’un traitement, etc.) ont été exclues, vous devriez réussir à maigrir. Le problème réside peut-être dans votre mode de vie, c’est pourquoi j’ai listé pour vous les 8 raisons principales qui peuvent justifier que vous n’arrivez pas à perdre du poids.

Le sommeil

Une étude canadienne a mis en évidence l’importance du sommeil dans le cadre d’une perte de poids. En effet, la sensation de faim et celle de satiété sont régulées par 2 hormones : la ghréline, qui indique au cerveau que l’organisme a besoin de nourriture, et la leptine, qui lui signale que l’organisme est rassasié. Lorsque l’individu ne dort pas assez, l’étude a mis en avant que la ghréline était produite en plus grande quantité, au détriment de la leptine.

Cela signifie donc que l’organisme est plus souvent en position de demander de la nourriture lorsqu’il est fatigué. Attention, si vous ne dormez pas assez, ne vous ruez pas sur les somnifères, mais prenez plutôt de bonnes habitudes (pas d’écran à lumière bleue avant le coucher, pas de boissons excitantes en fin d’après-midi, etc.) pour retrouver naturellement un sommeil calme et serein.

Pour maigrir en dormant, consultez notre article complet pour stimuler la perte de poids durant le sommeil.

Le stress

On connaît depuis longtemps les effets néfastes du stress sur l’organisme, et le blocage de la perte de poids en fait partie. C’est

vous ne maigrissez pas à cause du stress l’université de Floride qui a fait ces constatations en découvrant la bétatrophine, une hormone produite en grande quantité par l’organisme lorsque celui-ci est soumis à un état de stress important.

Et, pas de chance, cette hormone provoque un blocage au niveau du métabolisme énergétique, celui-là même qui transforme les graisses en énergie évitant ainsi leur stockage dans les tissus adipeux. Donc, pour résumer, en cas de stress, vous ne maigrissez pas et le fait de ne pas maigrir malgré tous vos efforts vous stresse !

NOUVEAU : Avez-vous une chance de perdre du poids naturellement ?

Découvrez mon tout nouveau test santé pour définir quelles sont vos chances de perdre du poids naturellement ? Au total, c’est 18 questions pour déterminer votre bilan minceur. Qu’attendez-vous ?

>> Cliquez ici pour savoir comment perdre du poids

Il est vraiment important de faire baisser votre niveau de stress pour réussir à maigrir : le yoga, la sophrologie, la relaxation ou encore la méditation peuvent vous aider à retrouver naturellement votre sérénité.

Sauter des repas

Notre organisme a l’habitude de recevoir de la nourriture au moins 3 fois dans la journée : au petit-déjeuner, au déjeuner et au dîner.

Il peut arriver que, pour une raison ou pour une autre, nous soyons obligées d’en sauter un, ce qui n’est pas trop grave en soi si cela ne devient pas une pratique courante. Par contre, sauter volontairement des repas dans le cas d’un régime minceur n’est pas une bonne idée, car cela perturbe la routine de l’organisme.

Privé d’alimentation, votre corps cherchera à se protéger et stockera plus de matières grasses quand il recevra de la nourriture. Par ailleurs, un déficit en calories obligera votre corps à fonctionner au ralenti, entrainant de la fatigue et des difficultés de concentration. Dans le cadre d’un régime minceur, il est donc recommandé de ne pas sauter de repas.

Surestimer le nombre de calories perdues durant un entraînement sportif

Associer un régime alimentaire avec un sport est primordial pour perdre du poids naturellement et sereinement. Mais ce qui problématique, c’est de définir le nombre de calories brûlées durant l’entraînement physique. Dire « je peux manger une bonne part de gâteau, car j’ai perdu 500 calories sur le tapis de course » est malheureusement faux.

En effet, le chiffre inscrit sur la machine est erroné, car il ne prend pas assez de paramètres en compte : votre taille et votre poids ne doivent pas être les seuls variables utilisées pour définir le nombre de calories brûlées. Pour avoir un chiffre plus juste, il faut tenir compte de votre âge, de votre métabolisme ou encore de votre condition physique. Ces mauvaises informations vous incitent à consommer un nombre de calories supérieur à ce que vous avez vraiment perdu.

Le calcul des calories journalières

Dans le cadre d’un régime alimentaire, il est recommandé de calculer le nombre de calories ingérées dans une journée.

Mais pour que ce calcul soit juste, il faut tout peser et tout compter, sans rien oublier : la cuillère de vinaigrette dans la salade (100 calories environ), la pomme de 16 heures (75 calories environ), ou encore le petit carré de chocolat du soir (80 calories environ). Il faut également faire très attention lors des repas au restaurant, car, selon une étude publiée au British Journal of Medicine, le cerveau a tendance à sous-évaluer la teneur en calories d’un plat afin que vous puissiez le manger sans remords.

Enfin, il ne faut pas se faire avoir par les emballages : ce n’est pas parce qu’un produit promet 0 % de matières grasses qu’il ne contient pas de calories.

Votre Bilan Minceur Pink Body : Un moyen simple et efficace pour démarrer sa perte de poids

Je vous ai préparé 15 questions précises sur vos habitudes de vie afin de mettre le doigt sur ce qui vous empêche de perdre du poids. Cela ne prend que 5 minutes et votre bilan est calculé rapidement…

>> Cliquez ici pour démarrer le test gratuit

Article complémentaire : Découvrez comment et quand se peser.

La manière de manger

Il arrive bien souvent, dans le cadre d’un régime alimentaire, que l’on doive réduire la quantité de nourriture ingérée. Si ces portions sont avalées en 3 bouchées, le sentiment de satiété n’a pas le temps d’apparaître : vous continuez à avoir faim et êtes tentée de vous resservir dans le plat.

Il faut savoir que l’organisme a besoin d’au moins 15 à 20 minutes pour se sentir rassasié et mettre en route la phase digestive. Ralentir la vitesse à laquelle on mange et allonger la phase de mastication n’est pas facile, d’autant que beaucoup d’entre nous ont été conditionnés dès l’enfance par des « Dépêche-toi de finir ton assiette ». Pour être certaine de manger à la bonne vitesse, prenez l’habitude de poser vos couverts après chaque bouchée et accordez du temps à la mastication des aliments, ce qui facilitera la digestion.

J’ai récemment publié une vidéo sur youtube pour vous expliquer en détail la manière de manger pour ne plus gonfler.

Les fringales

la fringale vous empêche de maigrirLes fringales peuvent ruiner une journée de régime très rapidement. Pour pouvoir les combattre, il faut essayer de comprendre pourquoi elles apparaissent. Elles témoignent parfois d’un régime trop drastique où l’apport de sucre et de (bonne) graisse n’est pas suffisant.

Elles peuvent également survenir à un moment de baisse de régime dans la journée : notre cerveau nous fait alors croire qu’une barre de chocolat pourrait nous redonner de la vitalité ! Pour ne pas y répondre, le meilleur moyen est de faire oublier cette envie à votre cerveau en faisant tout autre chose : sortir le chien, passer un coup de fil ou nettoyer les carreaux.

Si l’envie de manger quelque chose est trop forte, craquez, mais pas n’importe comment : prenez une pomme moyenne (75 calories) et buvez une grande tisane sans sucre qui ne mettra pas en péril votre journée de régime.

L’hydratation

Une étude publiée sur le Medical News Today est formelle : boire 1.5 litre d’eau par jour participe activement au processus d’amaigrissement, et ce, pour 5 raisons :

  • L’eau ne contient aucune calorie. Mais attention, certaines eaux sont très salées et activent la rétention d’eau : veillez à bien lire les étiquettes.
  • L’eau est un coupe-faim naturel : boire un grand verre d’eau 30 minutes avant un repas permet d’être rassasié plus rapidement.
  • L’eau froide augmente la dépense énergétique corporelle, car l’organisme la réchauffe avant la digestion.
  • L’eau est indispensable pour évacuer les toxines et les déchets de l’organisme.
  • L’eau est primordiale pour la lipolyse, le processus qui permet de déstocker les graisses pour les transformer en énergie.

Bon à savoir : si vous n’aimez pas l’eau, vous pouvez l’agrémenter de jus de citron ou la remplacer par des tisanes sans sucre.

Si vous vous reconnaissez dans l’un ou l’autre de ces cas, vous savez ce qu’il vous reste à faire pour optimiser votre perte de poids naturellement et durablement.

En parlant d’hydratation, savez-vous si le lait fait grossir ?

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR pink-body.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Comment est réalisé le classement ?

    Obsèques de Justine Veyrac : hommage poignant rendu par le père de son enfant